Cantate en l'honneur de Josef Spendou

Cantata by Franz Peter Schubert (1797 - 1828)

Word count: 522
Original language: Kantate zu Ehren von Josef Spendou

1. Récitatif et air avec chœur

Là il gît, rigide, frappé par la mort,
Lui qui joyeusement et sans repos avec les jeunes
Instillant La graine de la science et de la vertu
Pendant de nombreuses années, les a éveillés à la vie ;
Autour du cercueil, ses proches s'agenouillent,
Orphelins, appauvris, ils pleurent.
Ils voient brûler le dernier rayon d'espoir avec lui,
Et seulement des nuages avec un temps horrible
Les entourent pour les écraser,
Tout autour de leur horizon.

Hélas, enfants, hélas, vous les pauvres !
Qui va vous réconforter ?
La mort a emporté votre père,
Et vous n'héritez de rien sauf de la détresse.

Mère, sèche ton visage.
Regarde-nous et ne pleure pas.
Dieu protège les jeunes corbeaux,
N'aura-t-il rien pour nous ?

Authorship

  • Translation from German (Deutsch) to French (Français) copyright © 2017 by Guy Laffaille, (re)printed on this website with kind permission. To reprint and distribute this author's work for concert programs, CD booklets, etc., you may ask the copyright-holder(s) directly or ask us; we are authorized to grant permission on their behalf. Please provide the translator's name when contacting us.
    Contact: 

Based on


2. Récitatif et duo

Le prince et l'état sont des images de Dieu,
Le devoir demande qu'ils sauvent le peuple en détresse,
Mais parfois, ils ne veulent pas, parfois, ils ne peuvent pas ;
La prévoyance ne connaît-elle aucun conseil ?

Un homme souvent agit pour le prince et l'état,
Et il élève le devoir en acte héroïque,
Donc, veuves, cessez de pleurer,
Je vois déjà votre sauveur qui apparaît !

Bienvenue à toi qui réconforte ceux qui souffrent !
Bienvenue à toi, le messager envoyé du ciel, Spendou !
Tu amènes les esprits anxieux à la joie,
Et tu souris à ceux qui désespèrent pour qu'ils espèrent.

Ainsi disparaît le voile sombre et brumeux,
La rosée sombre des collines automnales,
Il est dispersé par le soleil et s'élève vers le ciel,
Quand il les regarde plein d'éclat.

Le soleil détruit le brouillard sur la prairie,
Et réchauffe le visage de la nature sombre.

Authorship

  • Translation from German (Deutsch) to French (Français) copyright © 2017 by Guy Laffaille, (re)printed on this website with kind permission. To reprint and distribute this author's work for concert programs, CD booklets, etc., you may ask the copyright-holder(s) directly or ask us; we are authorized to grant permission on their behalf. Please provide the translator's name when contacting us.
    Contact: 

Based on


3. Récitatif et chœur

L'homme n'est qu'un point dans le système de ce monde ;
Pourtant il est souvent aussi un soleil dans son propre système,
Un riche point central, de qui
Douceur, lumière et joie
Sont versées sur ceux
Avec qui il est en relations.

Spendou ! c'est ce qui retentit dans notre cercle,
Spendou ! ainsi il est remercié par le cri de chaque veuve,
Spendou ! Spendou ! il était l'éclat du soleil,
Tandis qu'il créait l'institut pour les veuves.

Authorship

  • Translation from German (Deutsch) to French (Français) copyright © 2017 by Guy Laffaille, (re)printed on this website with kind permission. To reprint and distribute this author's work for concert programs, CD booklets, etc., you may ask the copyright-holder(s) directly or ask us; we are authorized to grant permission on their behalf. Please provide the translator's name when contacting us.
    Contact: 

Based on


4. Récitatif et quatuor avec chœur

Le soleil brille. Devant nous sourit un jardin
Qui peut nous protéger de l'éclat ;
Il fut créé par un homme noble
Selon son propre plan,
Et il permet à qui le veut de se rafraîchir dedans.
Même s'il n'est pas possible d'y cueillir des fruits 
Ne mérite-t-il pas notre gratitude ?
Car l'été ne dure pas longtemps,
Et il est encore plus à estimer
Que pour ce fruit, même sur le banc en hiver,
Les pauvres se désaltèrent encore.

Notre Père sous la rangée des Séraphins
Regarde avec grâce vers le bas
Celui par qui la formation et la croissance
De notre institut ont été données !

Que son image dans les temps à venir
Soit l'amadou pour de belles actions,
Et qu'elle verse une corne pleine de bénédictions
Sur les veuves affligées.

Tout-puissant, dis ton amen,
Que le nom de famille du fondateur
Soit saint pour chaque veuve,
Et que leurs prières devant l'autel
Continue longtemps sur ses boucles argentées
À répandre la force de la jeunesse et la gaieté.

Authorship

  • Translation from German (Deutsch) to French (Français) copyright © 2017 by Guy Laffaille, (re)printed on this website with kind permission. To reprint and distribute this author's work for concert programs, CD booklets, etc., you may ask the copyright-holder(s) directly or ask us; we are authorized to grant permission on their behalf. Please provide the translator's name when contacting us.
    Contact: 

Based on