The LiederNet Archive
WARNING. Not all the material on this website is in the public domain.
It is illegal to copy and distribute our copyright-protected material without permission.
For more information, contact us at the following address:
licenses (AT) lieder (DOT) net

Le Journal d'un disparu

Word count: 1155

Song Cycle by Leoš Janáček (1854 - 1928)

Original language: Zápisník zmizelého

1.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


J'ai rencontré une jeune tzigane,
sa démarche était comme celle d'une biche,
deux tresses noires pendaient sur sa poitrine
et ses yeux étaient un abîme sans fond.
Elle me jeta un long regard profond,
et disparut, sautant par-dessus un tronc.
Ainsi, elle est restée dans ma
tête toute la sainte journée.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

2.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


La noire tzigane
tourne autour de notre maison.
Qu'est-ce qui la retient ici,
pourquoi ne part-elle pas au loin ?
Je serais plus gai, je crois,
si elle voulait partir ;
j'irais tout de suite
prier à l'église.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

3.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


Des lucioles dansent sur la digue.
A la tombée de nuit, quelqu'un s'y promène.
N'attends pas, je ne sortirai pas, je ne me laisse pas séduire,
un jour, ma pauvre petite mère en pleurerait.
La lune se couche, on ne voit plus clair,
quelqu'un se tient debout près de notre grange.
Deux petites lumières brillent dans la nuit noire.
Mon Dieu, mon Dieu ! Venez à mon secours !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

4.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


Déjà de jeunes hirondelles pépient dans leur nid,
j'ai couché toute la nuit comme sur un lit de camp.
Déjà l'aube apparaît au ciel,
j'ai couché toute la nuit comme nu dans des ronces.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

5.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


Que c'est pénible de labourer,
j'ai si peu dormi,
et lorsque je m'endormais,
c'est d'elle que je rêvais.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

6.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


Ohé! Mes bœufs gris,
labourez attentivement,
ne vous tournez point
du côté de la charmille !
Ma charrue saute
sur la terre dure,
un tablier bariolé par moments
luit à travers les feuillages.
Que celle qui m'attend,
se change plutôt en pierre,
ma pauvre tête malade
n'est qu'une flamme.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

7.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


J'ai perdu une chevillette
de mon essieu,
attendez, mes petits bœufs,
que j'en fasse une nouvelle.
J'irai la chercher, là,
dans la charmille.
Personne n'échappera
à sa destinée.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

8.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


Ne regardez pas tristement
vers la lisière, mes petits bœufs,
n'ayez pas peur,
je ne me perdrai pas !
La noire Zefka est là,
debout, dans la charmille,
dans ses yeux sombres
tremblent des étincelles.
N'ayez pas peur !
Même si je l'approche,
je saurai tenir tête
à ses yeux ensorceleurs.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

9.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


Alto :
 « Bonjour, petit Janik,
 sois le bienvenu dans la forêt !
 Quel bon vent
 ici t'amène ?
 Sois le bienvenu, petit Janik !
 Qu'as-tu donc à rester comme ça,
 blême, immobile,
 aurais-tu peur de moi ? »

Ténor :
 « Ma foi, je n'ai nulle raison
 d'avoir peur de quiconque,
 je ne suis venu
 que pour couper une chevillette !»

Alto :
 « Ne coupe pas, Janik,
 ne coupe pas de chevillette,
 mais écoute plutôt
 une chanson tzigane! »

Trois voix de femmes :
 Elle joignit ses mains,
 elle chanta tristement
 et sa morne chanson
 remuait son cœur.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

10.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


Alto :
 O Dieu lointain, Dieu immortel,
 pourquoi avoir donné la vie au tzigane ?
 Est-ce pour qu'il erre sans but à travers  le monde,
 pour qu'on le chasse toujours plus loin ?
 « Mon petit Janik,
 entends-tu le trille des alouettes ? »

Trois voix de femmes :
 Et sa morne chanson remuait son cœur.

Alto :
 « Assieds-toi donc à côté de la tzigane ! »
 O Dieu puissant ! Dieu de miséricorde !
 Avant que je meure dans le monde désert,
 ô, fais-moi connaître la vérité, donne-moi sentir !

Trois voix de femmes :
 Et sa morne chanson remuait son cœur.

Alto :
 « Tu demeures là, toujours debout,  comme une statue de sel,
 il me semble bien  que tu as peur de moi.
 Assieds-toi plus près,  ne te mets pas si loin,
 serait-ce ma couleur  qui te fit peur, malgré tout ?
 Je ne suis pas si noire  qu'il te le semble,
 là, où le soleil n'entre pas,  mon corps est différent. »

Trois voix de femmes :
 Elle ouvrit un petit peu
 la chemisette sur sa poitrine,
 et tout mon sang
 afflua à ma tête.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

11.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


Ténor :
 L'odeur du sarrasin fleuri arrive jusqu'au bois.

Alto :
 « Veux-tu voir, Janik,
 comment dorment les tziganes? »

Ténor :
 Elle cassa une petite branche,  prit une pierre et la jeta.
 « Voilà, mon lit est fait » dit-elle en riant.
 
Alto :
 « La terre est mon oreiller,
 le ciel ma couverture,
 et les mains, froidies par la rosée,
 je les réchauffe dans mon giron. »

Ténor :
 Elle était couchée par terre,
 elle n'avait qu'une petite jupe,
 et ma pauvre vertu
 pleurait à chaudes larmes.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

12.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


Une charmille sombre,
une source froide,
une tzigane noire,
de petits genoux blancs :
tant que je vivrai
je n'oublierai ces quatre choses.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

13

Language: Unknown Language


Go to the single-text view


[PLACEHOLDER]


14.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


Le soleil monte,
l'ombre devient plus courte.
Oh ! Qui me rendra
ce que j'ai perdu ?


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

15.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


Mes petits bœufs gris
qu'avez-vous à me regarder ?
Vous n'allez donc pas
trahir mon secret ?
Si vous me trahissez, je n'épargnerai
pas mon fouet
et vous, mes petits bœufs,
vous vous en repentirez !
Mais la pire des choses,
ce sera à midi,
rentré à la maison,
comment regarderai-je aux yeux de maman ?


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

16.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


Qu'ai-je donc fait ?
Quelle terrible pensée !
Si je devais dire à
une tzigane : « maman ».
À une tzigane : « maman »,
à un tzigane : « père »,
non ! je préférerais
me couper le petit doigt !
Une alouette s'élève
au-dessus de la coudraie,
personne ne pourra plus
consoler mon cœur attristé.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

17.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


Personne n'échappe
à sa destinée.
Je cours maintenant souvent
le soir, vers les charmilles.
Que vais-j'y faire ?
J'y cueille des fraises.
Il suffit de soulever une petite feuille,
on goûte de la félicité.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

18.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


Je ne songe maintenant qu'à une chose,
c'est quand viendra le soir,
à pouvoir passer
toute la nuit avec Zelka.
J'ai l'envie de couper la
tête à tous les coqs
pour les empêcher
d'appeler l'aurore.
Puisse la nuit durer
toute l'éternité
pour que je puisse aimer jusqu'à l'éternité.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

19.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


Une pie vole, vole,
bat des ailes.
On a volé à ma sœur
une chemise qui séchait à la grille.
Oh, si elle savait
qui l'a volée,
elle ne voudrait plus jamais
m'adresser la parole.
Oh mon, Dieu, mon Dieu,
combien je suis changé,
combien sont différentes
les pensées de mon cœur !
Ma tête a oublié
toutes les prières,
comme si l'on comblait
une fosse de sable !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

20.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


J'ai une jolie aimée,
mais déjà sa chemisette
de toile écrue
lui monte au-dessus des genoux.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

21.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


Mon cher papa,
comme vous vous trompez,
si vous croyez que je prendrai
la jeune fille que vous me choisirez !
Qui a commis une faute,
qu'il expie son péché !
Moi, non plus, je ne veux pas
éviter mon sort.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

22.

Language: French (Français) after the Czech (Čeština)

Authorship


Based on
  • a text in Czech (Čeština) by Ozef Kalda (1871 - 1921) GER
      • This text was set to music by the following composer(s): Leoš Janáček. Go to the text.

Go to the single-text view


Adieu, mon pays natal.
adieu, mon village !
Il ne me reste plus
que de me séparer à jamais de vous.
Adieu, mon petit père,
et vous, chère maman,
adieu, ma petite sœur,
petite fleur de mes yeux !
Je vous caresse les mains,
je vous prie de me pardonner,
pour moi, il n'y a plus
de retour possible.
Je veux tout faire
ce que mon destin commande.
Zefka m'attend,
mon fils dans ses bras !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

Gentle Reminder
This website began in 1995 as a personal project, and I have been working on it full-time without a salary since 2008. Our research has never had any government or institutional funding, so if you found the information here useful, please consider making a donation. Your gift is greatly appreciated.
     - Emily Ezust

Browse imslp.org (Petrucci Music Library) for Lieder or choral works