Trois duos

Song Cycle by Florent Schmitt (1870 - 1958)

Word count: 430

1. L'escarpolette [sung text not yet checked]

Au cadre couvert de peintures vives
 . . . . . . . . . .

— The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. —

Authorship

Based on

2. Ballade pour la paix [sung text not yet checked]

Priez pour paix Doulce Vierge Marie
Reyne des cieulx et du monde maîtresse
Faictes prier par vostre courtoisie
Saints et Saintes et prenez vostre adresse
Vers vostre Fils Requerant sa haultesse
Qu'il Lui plaise son peuple regarder
Que de son sang a voulu racheter
En déboutant guerre qui tout desvoye
De prières ne vous vueillez lasser 
Priez pour paix, priez pour paix
Le vray trésor de joye.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Faith J. Cormier) , "Pray for peace", copyright © 2001, (re)printed on this website with kind permission
  • GER German (Deutsch) (Ingrid Schmithüsen) , "Betet für Frieden", copyright © 2013, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

3. Éloge des chapons [sung text not yet checked]

Pour ma part, moi, j’en réponds,
    Oui, poulettes,
    Oui, coquettes,
Pour ma part, moi, j’en réponds ;
Bienheureux sont les chapons !

Exempts du tendre embarras
Qui maigrit l’espèce humaine,
Comme ils sont dodus et gras
Ces bons citoyens du Maine !

Pour ma part, moi, j’en réponds,
    Oui, poulettes,
    Oui, coquettes,
Pour ma part, moi, j’en réponds ;
Bienheureux sont les chapons !

Qui d’eux, troublé nuit et jour,
Fut jaloux jusqu’à la rage ?
Leur faut-il contre l’amour
Recourir au mariage ?

Pour ma part, moi, j’en réponds,
    Oui, poulettes,
    Oui, coquettes,
Pour ma part, moi, j’en réponds ;
Bienheureux sont les chapons !

Plusieurs, pour la forme, ont pris
Une compagne gentille :
J’en sais qui sont bons maris,
Qui même ont de la famille.

Pour ma part, moi, j’en réponds,
    Oui, poulettes,
    Oui, coquettes,
Pour ma part, moi, j’en réponds ;
Bienheureux sont les chapons !

Modérés dans leurs désirs,
Jamais ces gens, que j’estime,
N’ont pour fruit de leurs plaisirs
Les remords ou le régime.

Pour ma part, moi, j’en réponds,
    Oui, poulettes,
    Oui, coquettes,
Pour ma part, moi, j’en réponds ;
Bienheureux sont les chapons !

Or, messieurs, examinons
Notre sort auprès des belles :
Que de mal nous nous donnons
Pour tromper des infidèles !

Pour ma part, moi, j’en réponds,
    Oui, poulettes,
    Oui, coquettes,
Pour ma part, moi, j’en réponds ;
Bienheureux sont les chapons !

C’est mener un train d’enfer,
Quelque agrément qu’on y trouve ;
D’ailleurs on n’est pas de fer,
Et Dieu sait comme on le prouve !

Pour ma part, moi, j’en réponds,
    Oui, poulettes,
    Oui, coquettes,
Pour ma part, moi, j’en réponds ;
Bienheureux sont les chapons !

En dépit d’un faux honneur,
Prenons donc un parti sage.
Faisons tous notre bonheur :
Allons, messieurs, du courage !

Pour ma part, moi, j’en réponds,
    Oui, poulettes,
    Oui, coquettes,
Pour ma part, moi, j’en réponds ;
Bienheureux sont les chapons !

Assez de monde concourt
À propager notre espèce.
Coupons, morbleu ! Coupons court
Aux erreurs de la jeunesse.

Pour ma part, moi, j’en réponds,
    Oui, poulettes,
    Oui, coquettes,
Pour ma part, moi, j’en réponds ;
Bienheureux sont les chapons !

Authorship

View original text (without footnotes)

Confirmed with Pierre-Jean de Béranger, Œuvres complètes de Béranger, Paris, H. Fournier, 1839, Volume 1, pages 91-94. Under the title: "Air : Ah ! le bel oiseau, maman"

1 Schmitt: "foi"; further changes may exist not shown above.

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]