The LiederNet Archive
WARNING. Not all the material on this website is in the public domain.
It is illegal to copy and distribute our copyright-protected material without permission.
For more information, contact us at the following address:
licenses (AT) lieder (DOT) net

Triptyque

Word count: 456

Song Cycle by Joseph Canteloube de Malaret (1879 - 1957)

Show the texts alone (bare mode).

1. Offrande à l'été [ sung text checked 1 time]

Language: French (Français)

Translation(s): ENG

List of language codes

Authorship


Go to the single-text view

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Laura Prichard) , "An offering to Summer", copyright © 2016, (re)printed on this website with kind permission


Je veux aller vers toi
Dans la pensive nuit,
Été, pressant le corps candide
De l'aimée dont le sein apeuré, vierge,
Sous les doigts fuit et l'âme
Pour jamais sous ma lèvre est fermée,
Et, pressant dans mes bras
Le tiède et blanc fardeau
Sous la lune au profil exquis,
Sur la colline,
Je la tendrai
Vers tes étoiles,
Vers les eaux,
Le calice des lis,
Les roses purpurines,
Afin que ton sourire
Et tes doigts gracieux,
Se reposant sur elle
Où l'éclat se reflète
De ta forme éternelle
Et suave de Dieu
Fassent que sa beauté
Reste à mes yeux parfaite.
Devant les pampres verts
Et les vieux oliviers,
Un soir, je te ferai
Cette offrande vivante,
Et tu consacreras notre premier baiser.
Saison des beaux désirs
Et de la terre ardente !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

2. Lunaire [ sung text checked 1 time]

Language: French (Français)

Translation(s): ENG

List of language codes

Authorship


Go to the single-text view

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Laura Prichard) , "Moonlight", copyright © 2016, (re)printed on this website with kind permission


Aux sources traversant
Les grands draps des prairies
Les cressons frais
Et bleus abritent les crapauds
Qui lancent d'une voix douce,
Jamais tarie dans la lune,
Leur musical et même mot.
Des linges sont restés aux buissons
Des lessives...
Les arbres des jardins de mai
Sentent leurs fleurs invisibles
Tomber à la note plaintive
Qui vient des prés d'argent
Comme d'amoureux pleurs.
Le cerisier léger,
Le bouleau pâle et tendre,
Évaporent un clair feuillage adolescent
Et s'illuminent jusqu'à ne devenir que cendre
Sous le vague baiser de l'azur caressant.
Les flûtes des cressons
Chantent leur pur nocturne ...
La lunaire clarté glisse dans les ruisseaux,
Inonde la vallée ainsi qu'une grande urne
Et remplit l'âme des hommes
Et des troupeaux.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

3. Hymne à l'aurore [ sung text checked 1 time]

Language: French (Français)

Translation(s): ENG

List of language codes

Authorship


Go to the single-text view

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Laura Prichard) , "Hymn at Dawn", copyright © 2016, (re)printed on this website with kind permission


Je me compare à l'herbe,
Aux sources, aux ramures,
Aux rivières tour à tour claires ou impures,
Traîneuses des bleus ciels d'été,
Des graviers noirs,
Reflétant le rivage et le jour et le soir.
Aux prés, aux champs, aux bois,
Aux vallons où je passe,
Je chante la nature et sa robuste grâce.
Ainsi que l'arbre plie
Et se courbe et se tord
Je confie aux grands vents
Les branches de mon sort.
Les nuits d'été me font frémir à toutes feuilles.
Dans l'automne cuivreux mes songes se recueillent
La lune est mon amie.
Aux lyriques oiseaux
Je prête l'ombre vive et verte des rameaux.
Ô Pan ! Ô, ô Pan !
Je sens trembler en moi les mêmes veines
Que celles des bois lourds
Et des sources sereines.
L'aurore se soulève aux montagnes d'azur.
Donne à ma lyre en feu
Les accents les plus purs
Afin que j'assouplisse aux cadences divines
La verdure et les fruits
Qui pèsent aux collines.
L'ombre fuit, dans le jour
La terre d'or renaît.
Le monde chante et brille
En mes yeux étonnés
Et, sous le poids du soir
Et de la nuit fervente,
Mon âme s'ouvre
Ainsi qu'une aube étincelante !
Ô, ô Pan !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

Gentle Reminder
This website began in 1995 as a personal project, and I have been working on it full-time without a salary since 2008. Our research has never had any government or institutional funding, so if you found the information here useful, please consider making a donation. Your gift is greatly appreciated.
     - Emily Ezust

Browse imslp.org (Petrucci Music Library) for Lieder or choral works