The LiederNet Archive
WARNING. Not all the material on this website is in the public domain.
It is illegal to copy and distribute our copyright-protected material without permission.
For more information, contact us at the following address:
licenses (AT) lieder (DOT) net

Cycle Hugolien

Word count: 565

Song Cycle by Cyril Plante (b. 1975)

Show the texts alone (bare mode).

1. Printemps [ sung text not yet checked against a primary source]

Language: French (Français)

Authorship


Go to the single-text view


C'est la jeunesse et le matin.
Vois donc, ô ma belle farouche,
Partout des perles : dans le thym,
Dans les roses, et dans ta bouche.

L'infini n'a rien d'effrayant ;
L'azur sourit à la chaumière ;
Et la terre est heureuse, ayant
Confiance dans la lumière.

Quand le soir vient, le soir profond,
Les fleurs se ferment sous les branches ;
Ces petites âmes s'en vont
Au fond de leurs alcôves blanches.

Elles s'endorment, et la nuit
A beau tomber noire et glacée,
Tout ce monde des fleurs qui luit
Et qui ne vit que de rosée,

L'oeillet, le jasmin, le genêt,
Le trèfle incarnat qu'avril dore,
Est tranquille, car il connaît
L'exactitude de l'aurore.


Submitted by Emily Ezust [Administrator]

2. Voici que la saison décline [ sung text not yet checked against a primary source]

Language: French (Français)

Authorship


Go to the single-text view


Voici que la saison décline,
L'ombre grandit, l'azur décroît,
Le vent fraîchit sur la colline,
L'oiseau frissonne, l'herbe a froid.

Août contre septembre lutte ;
L'océan n'a plus d'alcyon ;
Chaque jour perd une minute,
Chaque aurore pleure un rayon.

La mouche, comme prise au piège,
Est immobile à mon plafond ;
Et comme un blanc flocon de neige,
Petit à petit, l'été fond.


Submitted by Emily Ezust [Administrator]

3. Je l'ai cueillie [ sung text not yet checked against a primary source]

Language: French (Français)

Authorship


Go to the single-text view


Je l'ai cueillie au bord d'une eau cachée et lente,
Elle est bleue et demain on la verra jaunir.
La fleur du, souvenir n'est pas bien ressemblante,
Car la fleur passe et meurt, et non le souvenir.



Submitted by Emily Ezust [Administrator]

4. Les anges du seigneur [ sung text not yet checked against a primary source]

Language: French (Français)

Authorship


Go to the single-text view


Les anges du Seigneur passent de temps en temps ; 	
Leurs robes dans l'azur font des plis éclatants ; 	
Leurs ailes, qui d'en haut éblouissent nos âmes, 	
Sont des ruissellements de rayons et de flammes ; 	
Ils planent en parlant sur nos fronts-ténébreux ; 	
Les âmes justes vont pensives derrière eux 	
Ramassant ce qui tombe, ainsi que des glaneuses ; 	
Ils disent dans la nuit des choses lumineuses ; 	
Leur lèvre pure, où chante et luit l'éternité, 	
Laisse échapper sans fin un verbe de clarté, 	
Si bien que, lorsqu'ils sont dans nos ombres farouches, 	
À la lueur des mots on peut suivre leurs bouches.


Submitted by Emily Ezust [Administrator]

5. Les enfants pauvres [ sung text not yet checked against a primary source]

Language: French (Français)

Authorship


See other settings of this text.


Prenez garde à ce petit être ;
Il est bien grand, il contient Dieu.
Les enfants sont, avant de naître,
Des lumières dans le ciel bleu.

Dieu nous les offre en sa largesse ;
Ils viennent ; Dieu nous en fait don ;
Dans leur rire il met sa sagesse
Et dans leur baiser son pardon.

Leur douce clarté nous effleure.
Hélas, le bonheur est leur droit.
S'ils ont faim, le paradis pleure.
Et le ciel tremble, s'ils ont froid.

La misère de l'innocence
Accuse l'homme vicieux.
L'homme tient l'ange en sa puissance.
Oh ! quel tonnerre au fond des cieux,

Quand Dieu, cherchant ces êtres frêles
Que dans l'ombre où nous sommeillons
Il nous envoie avec des ailes,
Les retrouve avec des haillons !


Submitted by Emily Ezust [Administrator]

6. Soleil couchant [ sung text not yet checked against a primary source]

Language: French (Français)

Authorship


Go to the single-text view


Oh ! sur des ailes dans les nues
Laissez-moi fuir ! laissez-moi fuir !
Loin des régions inconnues
C'est assez rêver et languir !
Laissez-moi fuir vers d'autres mondes.
C'est assez, dans les nuits profondes,
Suivre un phare, chercher un mot.
C'est assez de songe et de doute.
Cette voix que d'en bas j'écoute,
Peut-être on l'entend mieux là-haut.
Allons ! des ailes ou des voiles !
Allons ! un vaisseau tout armé !
Je veux voir les autres étoiles
Et la croix du sud enflammé.
Peut-être dans cette autre terre
Trouve-t-on la clef du mystère
Caché sous l'ordre universel;
Et peut-être aux fils de la lyre
Est-il plus facile de lire
Dans cette autre page du ciel !


Submitted by Emily Ezust [Administrator]

Gentle Reminder
This website began in 1995 as a personal project, and I have been working on it full-time without a salary since 2008. Our research has never had any government or institutional funding, so if you found the information here useful, please consider making a donation. Your gift is greatly appreciated.
     - Emily Ezust

Browse imslp.org (Petrucci Music Library) for Lieder or choral works