The LiederNet Archive
WARNING. Not all the material on this website is in the public domain.
It is illegal to copy and distribute our copyright-protected material without permission.
For more information, contact us at the following address:
licenses (AT) lieder (DOT) net

La chanson de la terre

Word count: 1044

Song Cycle by Gustav Mahler (1860 - 1911)

Original language: Das Lied von der Erde

1. La chanson à boire de la douleur de la terre

Language: French (Français) after the German (Deutsch)

Authorship

  • Translation from German (Deutsch) to French (Français) copyright © 2014 by Guy Laffaille, (re)printed on this website with kind permission. To reprint and distribute this author's work for concert programs, CD booklets, etc., you may ask the copyright-holder(s) directly or ask us; we are authorized to grant permission on their behalf. Please provide the translator's name when contacting us.

    Contact:

    licenses (AT) lieder (DOT) net
    (licenses at lieder dot net)



Based on
Based on
Based on
Based on

Go to the single-text view


Déjà le vin fait signe dans le gobelet d'or,
Mais ne buvez pas encore, d'abord je voudrais vous chanter un chant !
Le chant de la douleur en riant
Résonnera dans votre âme. Quand la douleur s'approche,
Les jardins de l'âme se trouvent déserts,
La joie, le chant se fanent et meurent,
La vie est sombre ainsi que la mort.

Seigneur de cette maison !
Ta cave est pleine de vin doré !
Ici, ce luth, je l'appelle mien !
Frapper sur le luth et vider des verres,
Ce sont des choses qui vont ensemble.
Un verre plein de vin au bon moment
Vaut plus que tous les royaumes de ce monde !
La vie est sombre ainsi que la mort.

Le firmament est toujours bleu et la terre
Se tiendra fermement longtemps et fleurira au printemps.
mais toi, homme, combien de temps vivras-tu ?
Pas plus de cent ans te sont accordés pour jouir
De toutes les vanités pourries de cette terre !

Regardez en bas ! dans le clair de lune sur les tombes
Une forme sauvage et fantomatique est accroupie --
C'est un singe ! Écoutez-le, comme son hurlement retentit
Dans le doux parfum de la vie !
Maintenant prenez le vin ! Maintenant il est temps, camarades !
Videz le gobelet d'or jusqu'au fond !
La vie est sombre ainsi que la mort.


IMPORTANT NOTE: The material directly above is protected by copyright and appears here by special permission. If you wish to copy it and distribute it, you must obtain permission or you will be breaking the law. Once you have permission, you must give credit to the author and display the copyright symbol ©. Copyright infringement is a criminal offense under international law.

2. Le solitaire en automne

Language: French (Français) after the German (Deutsch)

Authorship

  • Translation from German (Deutsch) to French (Français) copyright © 2014 by Guy Laffaille, (re)printed on this website with kind permission. To reprint and distribute this author's work for concert programs, CD booklets, etc., you may ask the copyright-holder(s) directly or ask us; we are authorized to grant permission on their behalf. Please provide the translator's name when contacting us.

    Contact:

    licenses (AT) lieder (DOT) net
    (licenses at lieder dot net)



Based on
Based on
Based on
Based on

Go to the single-text view


Les brumes bleuâtres de l'automne ondulent sur le lac ;
Toutes les herbes se tiennent couvertes de givre :
On dirait qu'un artiste a disséminé de la poussière de jade
Sur toutes les belles fleurs

Le doux parfum des fleurs s'est envolé ;
Un vent froid les obligent à incliner leurs tiges.
Bientôt les feuilles fanées et dorées
Des lotus vont dériver sur l'eau.

Mon cœur est fatigué. Ma petite lampe
S'est éteinte avec un crépitement ;
Cela m'incite à dormir.
Je viens vers toi,
Oui, donne-moi le repos, j'ai besoin de réconfort !

Je pleure beaucoup dans ma solitude.
L'automne dans mon cœur dure trop longtemps.
Soleil de l'amour, ne brilleras-tu plus jamais à nouveau
Pour sécher doucement mes larmes amères ?


IMPORTANT NOTE: The material directly above is protected by copyright and appears here by special permission. If you wish to copy it and distribute it, you must obtain permission or you will be breaking the law. Once you have permission, you must give credit to the author and display the copyright symbol ©. Copyright infringement is a criminal offense under international law.

3. De la jeunesse

Language: French (Français) after the German (Deutsch)

Authorship

  • Translation from German (Deutsch) to French (Français) copyright © 2014 by Guy Laffaille, (re)printed on this website with kind permission. To reprint and distribute this author's work for concert programs, CD booklets, etc., you may ask the copyright-holder(s) directly or ask us; we are authorized to grant permission on their behalf. Please provide the translator's name when contacting us.

    Contact:

    licenses (AT) lieder (DOT) net
    (licenses at lieder dot net)



Based on
Based on
  • a text in German (Deutsch) by Hans Bethge (1876 - 1946) [an adaptation] FRE
      • This text was set to music by the following composer(s): Hans Altmann, Hans Ebert, Lothar Hundertmark, as Mark Lothar, Franz Ippisch, Julius Röntgen. Go to the text.

Based on
Based on

See other settings of this text.


Au milieu de la petite mare
Se tient un pavillon de verte
Et blanche porcelaine.

Comme le dos d'un tigre
Le pont en jade se bombe
Vers le pavillon.

Dans la petite maison sont assis des amis,
Bien habillés, ils boivent, bavardent,
Quelques uns écrivent des vers.

Leurs manches de soie glissent
Vers l'arrière, leurs coiffures de soie
Penchent drôlement sur le cou.

Sur la petite mare, tranquille
Est la surface de l'eau, tout apparaît
Merveilleusement comme dans un miroir.

Tout se tient sur la tête
Dans le pavillon de verte
Et blanche porcelaine.

Comme une demi-lune se tient le pont,
L'arc inversé. Les amis
Bien habillés boivent, bavardent.


Translation of title "Von der Jugend" = "De la jeunesse"

IMPORTANT NOTE: The material directly above is protected by copyright and appears here by special permission. If you wish to copy it and distribute it, you must obtain permission or you will be breaking the law. Once you have permission, you must give credit to the author and display the copyright symbol ©. Copyright infringement is a criminal offense under international law.

4. De la beauté

Language: French (Français) after the German (Deutsch)

Authorship

  • Translation from German (Deutsch) to French (Français) copyright © 2014 by Guy Laffaille, (re)printed on this website with kind permission. To reprint and distribute this author's work for concert programs, CD booklets, etc., you may ask the copyright-holder(s) directly or ask us; we are authorized to grant permission on their behalf. Please provide the translator's name when contacting us.

    Contact:

    licenses (AT) lieder (DOT) net
    (licenses at lieder dot net)



Based on
Based on
Based on
Based on

See other settings of this text.


Des jeunes filles cueillent des fleurs,
Cueillent des lotus au bord de l'eau,
Au milieu des buissons et des feuilles, elles sont assises,
Rassemblant les fleurs sur leurs genoux et s'appelant
L'une l'autre, en se taquinant.

Le soleil doré dépose ses rayons autour des formes
Et les reflète dans l'eau brillante.
Le soleil reflète leurs membres minces,
Leurs doux yeux,
Et le zéphyr soulève avec des caresses câlines le tissu
De leurs manches, la magie
De leur parfum à travers les airs.

Oh, regardez, comme des beaux jeunes gens s'ébattent
Là le long de la rive sur leurs vaillants coursiers,
Brillant au loin comme des rayons de soleil ;
Déjà au milieu des banches des saules verts
La troupe des jeunes gens arrive au trot !
Le cheval de l'un d'eux hennit joyeusement
Et s'emballe et file à grande vitesse ;
Par dessus les fleurs, l'herbe, les sabots volent,
Écrasant les fleurs brisées dans sa course tempétueuse.
Ah ! Comme sa crinière flotte sauvagement dans son ivresse,
Comme la vapeur de ses naseaux est chaude !
Le soleil doré dépose ses rayons autour des formes
Et les reflète dans l'eau brillante.

Et la plus belle des jeunes filles lance
De longs regards plein de désir vers lui.
Son attitude fière n'est que simulation.
Dans les éclairs de ses grands yeux,
Dans la noirceur de son regard ardent,
L'agitation plaintive de son cœur vibre encore.


IMPORTANT NOTE: The material directly above is protected by copyright and appears here by special permission. If you wish to copy it and distribute it, you must obtain permission or you will be breaking the law. Once you have permission, you must give credit to the author and display the copyright symbol ©. Copyright infringement is a criminal offense under international law.

5. L'homme ivre au printemps

Language: French (Français) after the German (Deutsch)

Authorship

  • Translation from German (Deutsch) to French (Français) copyright © 2014 by Guy Laffaille, (re)printed on this website with kind permission. To reprint and distribute this author's work for concert programs, CD booklets, etc., you may ask the copyright-holder(s) directly or ask us; we are authorized to grant permission on their behalf. Please provide the translator's name when contacting us.

    Contact:

    licenses (AT) lieder (DOT) net
    (licenses at lieder dot net)



Based on
  • a text in German (Deutsch) by Hans Bethge (1876 - 1946), "Der Trinker im Frühling" [an adaptation] CAT ENG ENG ENG GER GER ITA
      • This text was set to music by the following composer(s): Hans Altmann, Gustav Mahler, Emil Sjögren. Go to the text.

Based on
Based on

See other settings of this text.


Si la vie est seulement un rêve,
Pourquoi alors la misère et les soucis ?
Je bois jusqu'à ce que je ne puisse plus,
Tout le long du cher jour !

Et quand je ne peux plus boire,
Parce que mon gosier et mon âme sont pleins,
je titube jusqu'à ma porte
Et je dors merveilleusement !

Qu'entends-je à mon réveil ? Écoutez !
Un oiseau chante dans l'arbre.
Je lui demande si c'est déjà le printemps,
Pour moi c'est comme un rêve.

L'oiseau gazouille : « Oui ! Le printemps
Est ici, il est arrivé cette nuit ! »
Des profondeurs de mon regard je regarde,
L'oiseau chante et rit !

Je remplis ma coupe à nouveau
Et la vide jusqu"au fond
Et je chante jusqu'à ce que la lune brille,
Dans le firmament noir !

Et quand je ne peux plus chanter
Je m'endors à nouveau,
Car qu'est-ce que le printemps pour moi ?
Laissez-moi être ivre !


Translation of title "Der Trunkene im Frühling" = "L'homme ivre au printemps"

IMPORTANT NOTE: The material directly above is protected by copyright and appears here by special permission. If you wish to copy it and distribute it, you must obtain permission or you will be breaking the law. Once you have permission, you must give credit to the author and display the copyright symbol ©. Copyright infringement is a criminal offense under international law.

6. L'adieu

Note: this is a multi-text setting

Le soleil disparaît derrière les montagnes,
Dans toutes les vallées le soir descend
Avec ses ombres qui sont pleines de fraîcheur.
Oh, regarde ! Comme une barque d'argent flotte
La lune sur la mer céleste bleue là-haut.
Je sens le souffle d'un vent léger
Derrière les sapins sombres !

Le ruisseau chante à haute voix à travers l'obscurité.
Les fleurs pâlissent dans le crépuscule.
La terre respire, pleine de paix et de sommeil,
Tous les désirs vont maintenant rêver.
Les hommes fatigués rentrent à la maison,
Pour, dans le sommeil, apprendre le bonheur oublié
Et la jeunesse à nouveau !
Les oiseaux se serrent en silence sur leurs branches.
Le monde est endormi !

Un souffle frais passe dans l'ombre de mes sapins.
Je me tiens ici et j'attends mon ami ;
Je l'attends pour un dernier adieu.
J'aspire, ô mon ami, à être à ton côté
Pour savourer la beauté de ce soir.
Où restes-tu ? Tu me laisses si longtemps seul !
Je vais en haut et en bas avec mon luth
Sur des chemins gonflés d'herbe souple,
Ô beauté ! Ô monde ivre d'amour éternel et de vie !

Authorship

  • Translation from German (Deutsch) to French (Français) copyright © 2014 by Guy Laffaille, (re)printed on this website with kind permission. To reprint and distribute this author's work for concert programs, CD booklets, etc., you may ask the copyright-holder(s) directly or ask us; we are authorized to grant permission on their behalf. Please provide the translator's name when contacting us.

    Contact:

    licenses (AT) lieder (DOT) net
    (licenses at lieder dot net)



Based on
Based on
  • a text in German (Deutsch) by Hans Bethge (1876 - 1946), "In Erwartung des Freundes"
      • This text was set to music by the following composer(s): Anna Hegeler, Felix Paul Weingartner. Go to the text.

See other settings of this text.

Translation of title "Der Abschied" = "L'adieu"




Il descendit de cheval et lui tendit le breuvage
De l'adieu. Il lui demanda où
Il allait et aussi pourquoi cela devait être.
Il parla, sa voix était voilée : Toi, mon ami,
Sur cette terre, le sort ne m'a pas été favorable !
Où irai-je ? J'irai, je marcherai dans les montagnes.
Je cherche la paix pour mon cœur solitaire.
Je marche pour trouver ma patrie, ma maison.
Je n'errerai jamais vers les pays lointains.
Mon cœur est tranquille et attend son heure !

La chère terre partout
Fleurit au printemps et verdit
À nouveau ! Partout et toujours
Les lointains bleuissent !
Toujours... toujours...

Authorship

  • Translation from German (Deutsch) to French (Français) copyright © 2014 by Guy Laffaille, (re)printed on this website with kind permission. To reprint and distribute this author's work for concert programs, CD booklets, etc., you may ask the copyright-holder(s) directly or ask us; we are authorized to grant permission on their behalf. Please provide the translator's name when contacting us.

    Contact:

    licenses (AT) lieder (DOT) net
    (licenses at lieder dot net)



Based on
Based on
  • a text in German (Deutsch) by Hans Bethge (1876 - 1946), "Der Abschied des Freundes" [an adaptation] FRE SWE
      • This text was set to music by the following composer(s): Hans Altmann, Anna Hegeler, Fartein Valen. Go to the text.

Based on
Based on

See other settings of this text.




Gentle Reminder
This website began in 1995 as a personal project, and I have been working on it full-time without a salary since 2008. Our research has never had any government or institutional funding, so if you found the information here useful, please consider making a donation. Your gift is greatly appreciated.
     - Emily Ezust

Browse imslp.org (Petrucci Music Library) for Lieder or choral works