The LiederNet Archive
WARNING. Not all the material on this website is in the public domain.
It is illegal to copy and distribute our copyright-protected material without permission.
For more information, contact us at the following address:
licenses (AT) lieder (DOT) net

Trente Chansons Bourguignonnes

Word count: 4371

Song Cycle by Maurice Emmanuel (1862 - 1938)

Show the texts alone (bare mode).

?. Chez Jean Nicot [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Chez Jean Nicot, pour le présent,
y a trois jolies filles ;
La plus jeune ne boude pas, (bis)
Ut, si, ut, la, ré, mi, fa, sol, la,
La plus jeune ne boude pas,
Quand on lui parl' de ses appas.

Quand les Espagnols vont la voir,
son petit cœur soupire.
- Qu'avez-vous, belle, à soupirer ? (bis)
Ut, si, ut, la, ré, mi, fa, sol, la,
- Qu'avez-vous, belle, à soupirer ?
N'avez-vous pas mes amitiés ?

Monsieur, si j'ai vos amitiés,
j'en suis fort bien la dupe :
Vous avez aussi mes appas ; (bis)
Ut, si, ut, la, ré, mi, fa, sol, la,
Vous avez aussi mes appas :
Pourquoi ne m'épousez-vous pas ?

Pour t'épouser, je ne puis pas,
ma charmante brunette ;
Mon capitain' ne le veut pas ! (bis)
Ut, si, ut, la, ré, mi, fa, sol, la,
Mon capitain' ne le veut pas !
Je le jure et tu me croiras.

Je te donnerai pour le présent, quatre aunes
de dentelles,
Avec quoi tu en garniras, (bis)
Ut, si, ut, la, ré, mi, fa, sol, la,
Avec quoi tu en garniras
Le petit poupon qui viendra.

Monsieur, gardez vos compliments,
aussi votre dentelle !
La ville nous en fournira, (bis)
Ut, si, ut, la, ré, mi, fa, sol, la,
La ville nous en fournira,
Pour le p'tit poupon qui viendra !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Le veigneron [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Dieu ! que métey de galèère,
Que d'être veigneron !
Tôzeur a gretta lai tèère,
En teutes lai sayons !
J'airins de l'airgent
Qu'man dai noubles
Et qu'man dai barons,
An ne dirôt pas qu'ç'ast un nouble,
Ma un veigneron :
Ç'ast un veigneron !

L'métin i peurnons nos oûtes
A pus teuts nos oustiaux,
Nos oustiaux à nos port'oûtes
A pus nos gros sébiaux.
A pus i ailons boère eun'goutte,
Chacun pour chi iards,
C'qui nous fa casser eun' croûte,
C'qui chess' le brouillard.

A médi chécun appourte
Eun' pognée de paissiaux,
Fions du feu emmi deux mouttes,
A pus y on a ben chaud !
I entaumons lai polétique :
N'y é point d'avocat
Ni d'noutaire, qui vous explique
Mieux les loués d'l'Etat.

Le sar i rentrons des veignes,
Qu'man c'qui, pas trop tard ;
L'aparsevons d'sus la veille
Un épaux brouillard :
Ç'ast les cheminées d'nos cambuses
Qui sont enflambées,
Nos cambusières qui s'abusent
A far' nos soupées.

Ah ! quel eurpas délectable !
J'en loichons nos doegts ...
Pomm' de tiare d'sus la table,
Eun' bonne soupe es poès ;
Du picton dans eun' cruche :
Teut ben préparat ;
Des paissias en guis' de bûche,
Pour nous réchauffa.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Quand j'eto chez mon peire [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Quand j'éto chez mon peire,
P'tiot enfant paturiau,
On m'envoyo ben loin
Pou garder les ignaux, oh !
Jean dégrignolle, Jean dégrignolle
De lai montaigne, Landuriau !
Dinn' dainn' la faridondainn',
Dinn' don la faridondon !

On m'envoyo ben loin
Pou garder les igneaux.
Le loup qui a venu
M'é mingé le pu biau, oh !
Jean dégrignolle,...

Le lou qui a venu
M'é mingé le pu biau
S'al éto moins goulu
M'éro laichié lé piau, oh !
Jean dégrignolle...


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Complainte de Notre-Dame [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Messieurs, Mesdames,
plaise à vous d'écouter
Une complaint' pieuse à vous conter
De Notre-Dame, qui eut l'cœur dolent,
Quand elle sçut que fut pris son Enfant.

O toi, faux juif,
qu'avait donc mon Fils fait ?
Jamais en lui n'y eut aucun méfait !
Vous l'avez mis à mort cruellement ;
Vous en serez punis amèrement.

Traître Judas, qui fus bien inhumain
D'avoir trahi l'précieux sang divin !
Pour trentre et un deniers tu l'as vendu !
Tu en seras puni et confondu.

O faux Pilat', toi qui l'as tant battu,
Tant flagellé, tant, qu'il était rompu...
Hélas ! pourquoi n'en n'avais-tu pitié ?
C'était Celui plein de toute amitié !

O laboureurs, ô gens de tous métiers,
Accourez tous, venez de tous côtés,
Venez pleurer avec compassion
La mort du Fils,
aussi sa passion !

O fill's et femmes qui gardez la maison,
Donnez des œufs à ces petits garçons !
Nous vous dirons chacun : De profundis !
Amen ! Amen ! Miserere nobis !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Eine méchante aifâre [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Une méchante affaire,
Hum ! hum ! ça n'va guère !
Pour mon malheur j'ai fa(i)t.
Hum ! hum ! ça n'va pas !

Je m'suis mariée pour faire,
Hum ! hum ! ça n'va guère !
Un ménage d'enfer !
Hum ! hum ! ça n'va pas !

Morguienn' ! combien sur terre
Hum ! hum ! ça n'va guère !
Y a donc de feignants !
Hum! hum! ça n'va pas!

Et puis de gens barbares,
Hum ! hum ! ça n'va guère !
Et de gosiers mal faits !
Hum! hum! ça n'va pas!

Combien de cœurs de pierre,
Hum ! hum ! ça n'va guère !
Et puis de poings de fer.
Hum! hum! ça n'va pas !

Nous n'étions qu'chez le notaire,
Hum ! hum ! ça n'va guère !
Qu'il me r'gardait de travers.
Hum! hum! ça n'va pas!

Toujours l'gosier lui claire.
Hum ! hum ! ça n'va guère !
Mais l'cœur ne lui claire pas.
Hum ! hum ! ça n'va pas !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Il était une fille, une fille d'honneur [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Il était une fille, une fille d'honneur,
Qui plaisait fort à son Seigneur ;
En son chemin rencontre ce seigneur déloyal,
Monté sur son cheval,
Al!

Il met un pied à terre et par le bras la prend :
"Embrasse-moi, ma belle enfant !"
-"Hélas !" reprend la belle,
le cœur rempli de peur,
"Volontiers, mon seigneur,
"Eur !"

"Mon frère est dans ces vignes.
Ah ! s'il nous voyait là,
"Il l'irait dire à mon papa.
"Montez sur cette roche et regardez là-bas
"Pour voir s'il ne vient pas...
"Ah !"

Pendant qu'il y regarde, elle, tout aussitôt,
Sur le cheval ne fait qu'un saut...
"Adieu, mon gentilhomme,
vous reviendrez tantôt,
"Quand il fera plus beau,
"Oh !"

Mais on ne voit plus guère de ces filles
d'honneur
Repousser un seigneur,
Eur !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Ç'ast les gens de Bouze [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


C'est les gens de Bouze
Qui sont de bons enfants, mes enfants !
Ils élèvont des biques
Pour corner les passants, mes enfants !
Bringue, stringue, landerira,
Tra la la la, la lère ;
Bringue, stringue, landerira,
Tra la la la, la la.

Il en est entré une
Dans l'jardin à Bertrand, mes enfants !
Elle a mangé un chou
Qui valait cinq cents francs, mes enfants !
Bringue, stringue...
Et un' planche de carottes
Qu'en valait bien autant, mes enfants !
On fit citer la bique
Par quatre-vingt sergents, mes enfants !
Bringue, stringue...

Ell' s'en fut à l'audience
La queue toujours dressant, mes enfants !
Et fit un pet au juge
Et quatre au lieutenant, mes enfants !
Bringue, stringue...
Et un panier de... Bouze
Pour messieurs les sergents, mes enfants !
Et enfonça sa corne
Dans l'cé... du président, mes enfants !
Bringue, stringue...

Et au bout de sa corne
Ramena de l'onguent, mes enfants !
-C'est pour graisser les lèvres
A tous les écoutants, mes enfants !
Bringue, stringue...


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. J'ai vû le loup [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


J'ai vû le loup, le r'nard, le lièvre,
J'ai vû le loup, le r'nard cheuler ;
C'est moi-même qui les ai r'beuillés,
J'ai vû le loup, le r'nard, le lièvre,
C'est moi-même qui les ai r'beuillés,
J'ai vû le loup, le r'nard cheuler.

J'ai ouï le loup, le r'nard, le lièvre,
J'ai ouï le loup, le r'nard chanter ;
C'est moi-même qui les r'chignés,
J'ai ouï le loup, le r'nard, le lièvre,
C'est moi-même qui les ai r'chignés,
J'ai ouï le loup, le r'nard chanter.

J'ai vû le loup, le r'nard, le lièvre,
J'ai vû le loup, le r'nard danser ;
C'est moi-même qui les ai r'virés,
J'ai vû le loup, le r'nard, le lièvre,
C'est moi-même qui les ai r'virés,
J'ai vû le loup, le r'nard danser.
Miserere !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Les feill's de Claivoillon [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Ce sont les feill's de Claivoillon
Qui vont servir la nation :
Elles ont pris pour aventure
D'aller chercher leurs amants.
Dans leur chemin ont fait rencontre
D'un officier d'engagement.

L'engagement aussitôt fait :
Allons, ma mie, au cabaret !
Nous boirons eune bouteille,
Eun' bouteille de bon vin.
Mais nous boirons de ce bon vin
Pour dissiper notre chagrin.

Quand on fut au milieu du r'pas :
Bois donc ma mie, tu n'y bois pas ?
Pour du vin, je n'en bois guère,
Et de l'eau, je n'en bois pas ;
Mais je n'en bois qu'un demi-verre
A chacun de mes repas.

Quand fut le milieu du souper,
Son cher papa la vint trouver :
Que fais-tu là, méchante feille,
Dans ce lieu si dangereux ?
Tu as perdu l'obéissance,
Tu n'y penses don plus à Dieu ?

Qui vous a dit, mon cher papa,
Qui vous a dit que j'étais là ?
- C'est ton frère et puis ta sœur
Qui ne font que d'y pleûrer,
Et aussi ta dolente mère,
Que l'on n'y peut reconsoler.

Allez-vous en, mon cher papa,
Allez-vous en là-bas sans moi !
En retournant dans la maison,
Reconsolez tous ces gens-là.
J'ai encor un voyage à faire
Avecque ces jolis dragons.

Nous allons monter à cheval,
Dans un instant nous partirons.
En passant par les grands villes
Et jouant du violon :
- Héla ! grand Dieu ! la jolie feille
Qui va servir la nation !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Noël [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Lavou qu'tu côrr'don si vite,
Piarrot, sans chépia?
Côrre, côrre itou, Nannette,
Quitte ton troupia !
Quitte ton troupia, Nannette,
Quitte ton troupia !

Laiche iqui dreumi tes ouielles
A mitan des près,
Et vin voué eune marveille
Qu'i te va conter. (bis)

Le Sauveur que Dieu nous beille
A né cette neut !
A l'ost né dedans lai peille,
Dans n'eun vieux chesseu ! (bis)

An y évo eun' troup' d'oinges
Que voloient dans l'temps :
Al entonnoient des louainges
Et des joulis chants. (bis)

Piarrot évo un p'tiot ievre,
Qu'al évo neuri,
Jacquot eune mère chèvre,
Toinot un cabri. (bis)

Jean un froumège ai lai crème,
Que n'étot pas cré ...
Les autr' en ont fait de même
Et moué à pen pré.
Quitte ton troupia, Nannette,
Quitte ton troupia !
Ia ! Ia ! Ia ! Ia !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Lorsque j'aivions des noisettes [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Lorsque j'avions des noisettes
Les amants venaient chez nous. (bis)
Maintenant qu'il n'y en a plus
Des noisettes, des noisettes,
Maitenant qu'il n'y en a plus,
Les amants n'y viennent plus.

Dedans le lit que je couche
On dit qu'il n'y a point de draps ! (bis)
Moi je dis qu'il y en a ,
Des couvertes, des couvertes,
Moi je dis qu'il y en a,
Des couvertes et des draps.

J'ai trempé la soupe au jeune,
J'ai laissé la soupe au vieux ; (bis)
Et pour moi, j'aime mieux
Un jeune amoureux, ma mère,
Et pour moi j'aime mieux
Un jeune amoureux qu'un vieux.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Le Pommier d'Août [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


See other settings of this text.


Derrièr' chez mon père,
y a t'un pommier d'Août :
D'argent sont les branches, vole,
mon cœur, vole,
D'argent sont les branches,
et les feuilles itout
Et les feuilles itout, lourelou,
Et les feuilles itout. (bis)

Trois filles d'un prince, vole,
mon cœur, vole,
Trois filles d'un prince,
ell's s'endormont dessous.
Ell's s'endormont dessous, lourelou,
Ell's s'endormont dessous. (bis)

Tiens ! dit la plus vieille, vole,
mon cœur, vole,
Tiens ! dit la plus vieille,
voici que vient le jour.
Voici que vient le jour, lourelour,
Voici que vient le jour. (bis)

Non ! dit la plus jeune, vole,
mon cœur, vole,
Non ! dit la plus jeune,
ce n'est pas ça le jour.
Ce n'est pas ça le jour, lourelour,
Ce n'est pas ça le jour. (bis)

C'est le prince Pierre, vole, mon cœur, vole,
C'est le prince Pierre, qui m'envoie le bonjour,
Qui m'envoie le bonjour, lourelour,
Qui m'envoie le bonjour. (bis)

Il gagna bataille, vole, mon cœur, vole,
Il gagna bataille et j'aurai ses amours !
Derrièr' chez mon père y a t'un pommier d'Août :
D'argent sont les branches, vole,
mon cœur, vole,
D'argent sont les branches,
et les feuilles itout
Et les feuilles itout, lourelou
Et les feuilles itout. (bis)


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Lai maoh Mairiee [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Mon pèïhre tô m'ai mariai,
El a tan de no-z-en aulai !
M'ai mairiai bé tristieuman.
Aillon no-z-en !
El a tan de no-z-en aulai :
Lai nèïh no pran.

Oil, dan l'âche ai m'ai enfreumai,
El a tan de no-z-en en aulai !
E m'ai enfreumai bé seuvan.
Aillon no-z-en !
El a tan de no-z-en aulai :
Lai nèïh no pran.

E m'y lassô lontan pieurai,
El a tan de no-z-en aulai !
Lontan pieurai cruaohleman.
Aillon no-z-en !
El a tan de no-z-en aulai :
Lai nèïh no pran.

Ai lai gran foire è s'ai saôhvai,
El a tan de no-z-en aulai !
E s'ai saôhvai bé fo jeuran.
Aillon no-z-en !
El a tan de no-z-en aulai:
Lai nèïh no pran.

Ma é n'en ai ran répotai,
El a tan de no-z-en aulai!
Ran répotai de bé piaisan.
Aillon no-z-en !
El a tan de no-z-en aulai:
Lai nèïh no pran.

O bonne mo, tan mèïh lé brai!
El a tan de no-z-en aulai !
Té brai ! qui me jeute dedan !
Aillon no-z-en !
E a tan de no-z-en aulai :
Lai nèïh no pran.

Quan lai vieulaite fieurirai,
El a tan de no-z-en aulai !
fieurirai au premèïh bea tan.
Aillon no-z-en !
El a tan de no-z-en aulai :
Lai nèïh no pran.

Dzeeuh lai grant harbe i dreumirai,
El a tan de no-z-en aulai !
I dreumirai po bé lontan !...
Aillon no-z-en !
El a tan de no-z-en aulai :
Lai nèïh no pran.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. I t'airai, mai brunette [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


I t'airai,
Mai brunette,
I t'airai,
Oui, mai foué !
S'i n(e) t'ai pas, i m'en irai
Ai lai guerr', ai lai gerr',
S'i n(e) t'ai pas, i m'en irai
Ai lai guerre en Dauphiné.
S'i n(e) t'ai pas, i metterai
Mai ch'misôl', mai ch'misôl',
S'i n(e) t'ai pas, i metterai
Mai ch'misôl' su mon gilet.
I t'airai,
Mai brunette,
I t'airai,
Oui, mai foué !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Guillenlé [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Guillenlé, bia Guillenlé,
En bonne année puissiez entrer !
Il n'y a pas depuis Noël
Plus de huit jours que Dieu est né !

Que Dieu bénisse la maison,
L'homme et la femme, s'ils y sont,
Et le petit enfant du bré
De la main de Dieu fut soigné,
De la main de Saint Bartholomé.

O dame, dame, donnez-vous !
De vos aumônes qu'en f'rons-nous ?
Les porterons aux champs fleuris,
Autant de fois qu'nous aurons dit
Qu'il y a des feuill's dessus le jonc. (bis)


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Quand j'ai sôti de mon villaige [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Quand j'ai sorti de mon village,
J'avais quinze ans :
J'étais habillé d'pied en cap,
Comme un galant.

J'avais un beau chapeau de paille,
Long et pointu,
Que le curé de mon village
M'avait vendu.

J'avais une bell' cravate,
Longue et carrée,
Que Marie, ma tante Guillmette,
M'avait baillée.

J'avais un'bell' veste rouge,
Des plus jolies,
Je ressemblais un capitaine
D'infanterie.

J'avais une bell' culotte,
Toute de peau,
Que j'avais trouvée toute neuve
Dans un cuveau.

Quand j'étais vers ma mie Claudine,
Rien que nous deux,
Rien que nous deux,
Mais rien que nous deux...
Je lui disais que nos pigeonnes
Faisaient des œufs !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Mai grand meire [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Mai grand meire, qui n'évot qu'enne dent,
Encore elle groûle
Quand an cort du vent.

Mon grand peire, qu'étot maréchau,
a li raicmôde
Ai grands coups d'marteau.

Mai cousine, not'petit chien blanc,
Lai quoue li groûle,
Quand an cort du vent.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Lai treue guéreille [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Lorsque j'étais chez mon père
Moi, petite Jeanneton,
Au lieu d'aller à l'école,
Lon tur' lon ture lure,
On m'envoie les cochons garder,
Lonturelé.

J'étais encor trop jeunette :
J'oubliai mon déjeuner.
Un des valets de mon père,
Lon tur' lon ture lure,
Qui s'en vint me l'apporter,
Lonturelé.

Le valet a pris sa toûte
S'est mis-t-à la faire aller.
Tous les cochons à la ronde
Lon tur' lon ture lure,
Se sont mis-t-à y danser,
Lonturelé.

Sauf une vieill' truie guéreille
Qui n'a pas voulu danser.
L'goret la prit par l'oreille,
Lon tur' lon ture lure,
Par ma fi ! tu vas danser,
Lonturelé.

L'goret la prit par l'oreille
Par ma fi ! tu vas danser.
- Que veux-tu donc que je danse ?
Lon tur' lon ture lure,
Je suis prête à cochonner !
Lonturelé.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. L'état des feilles [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Ç'n'ast pas l'état des feilles
De corir les garçons,
Ma ç'ast l'état des feilles
De r'messer les mâsons, zon, zon, zon !

Quand les mâsons sont propres,
Les amains y venont ;
I-z-y vienn' quatre à quatre ;
Souvent i-z-y restont, ton, ton ton !

S'asseyont sur le coffre
Le frappont des talons,
Et si le coffre est vide
Bien vite ils s'en allont, lon, lon !

Ç'n'ast pas l'état des feilles
De corir les garçons
Ma ç'ast l'état des feilles
De r'messer les mâsons, zon, zon, zon !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Aidieu, bargeire ! [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Aidieu, bargeire,
Aidieu, bell', je m'en vâs,
Et je m'en vâs sous la coudrette,

Aidieu, bargeire,
Aidieu, bell', je m'en vâs !

Ah ! Ah ! Lonturela !
Ah ! Ah ! Je m'en vâs !

Au loup ! Au loup ! Nannette, au loup !

Ah ! Ah ! Lonturela !
Ah ! Ah ! Je m'en vâs !

Aidieu, bargeire,
Aidieu, bell', je m'en vâs,
Et je m'en vâs sous la coudrette,

Aidieu, bargeire,
Aidieu, bell', je m'en vâs !

Lonturela ! Ah ! Ah ! Ah !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Guignolot d'Saint Lazot [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


C'ast Guignolot d'Saint Lazot !
Charchez voué dans vot goussot
Si a n'y ai pas deu trouas gros sos
Pour le povre, povre, povre
Pour le povre Guignolot.

Les trouas Rois semblablement
Ci apportent leurs présents.
Qui aura la fève noire ?
C'ast le rossignol de gloire !
Plantez ! Semez !
Jusqu'à la saison d'été !

O Madame du logis,
Recevez ce roi ici :
Donnez lui des draps ben blancs
A ce roi qui vient de naître !
Donnez lui de biaux draps blancs
Pour ce roi qu'ast tout puissant.

Oh ! ma dame de céans
Qu'on dit qui êtes si belle,
Le coutia qu'ast su la table,
Qui regarde le gâtiau ...
Coupez-le en quat'morciaux
Et donnez-moi le plus gros.

C'ast Guignolot d'Saint Lazot !
Charchez voué dans vot' goussot
Si a n'y ai pas deu trouas gros sos
Pour le povre, povre, povre,
Pour le povre Guignolot.
Hé ! Ho !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. La hiaut sur lai montagne [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Là-haut sur la montagne
Lon lire lon la,
Là-haut sur la monta... gne !
Y a-t-un ermitage,
Et ioup tata, pi ta dérara,
Y a-t-un ermitage
Habité par des moi... nes !

Habité par des moines,
Lon lire lon la,
Habité par des moi... nes !
Marions-nous nous deux
Et ioup tata, pi ta dérara,
Marions-nous nous deux,
Je ferons bon ména... ge !

Je ferons bon ménage
Lon lire lon la,
Je ferons bon ména... ge !
Puis j'aurons des enfants,
Et ioup tata, pi ta dérara,
Puis j'aurons des enfants,
Pour peupler l'ermita... ge !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Meire, botez le chien queure [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Meir' ! botez le chien queure :
Voiqui l'galant que vint.
Ah ! régalez-lu bin :
Ç'ast le galant de votre feille.
Ah ! régalez-lu bin,
Aivou des treuff's et du boudin.

Al évot d'joulies guâtes,
Pus des jartères quioquées.
A quépot dans ses doigts :
C'étot pour drosser sai crinieîre,
A quépot dans ses doigts :
C'étot pour drosser ses pois !

Voiqui l'galant, l'galant que vint.
Ah ! régalez, galez-lu bin,
Aivou des treuff's et du boudin,
Din ! Din !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. V'la que l'aloueutte chante [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


V'la que l'alouette chante,
Et le rossignol
Qu'on rie et plaisante
Par ce beau soleil !
La terre est fleurie ;
La table est garnie ;
Et disons tretous,
Vive Mai, garçons !

Rien n'ai l'humeur noire :
On voit tout partout
Abeille, cancoire,
Bourdon, papillon
Tout y voltige,
Et tout y bourdonne,
Quand luit le soleil,
Au mois de Mai, garçons !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Le R'venant vivant [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


A mon s'cours, mes enfants !
Rentrons ! Il est temps ;
D' frayeur me v'là morte !
V' là Simon, not' grand gas,
Qui r'vient du trépas
Et nous tend les bras...

C'est ben lui, voyez-vous !
Sauvons nous tretous,
Fermons ben lai (la) porte !..
Toi, pour le renvoyer,
Prends vit' ton psautier,
Moi, not' bénitier !

Pan ! pan ! ouvrez-moi don,
J'suis vot' gas Simon
Qui r'vient d'Angleterre :
Me trouvant mal là-bas,
Je r'viens à grands pas ;
N'vous sauvez donc pas !

C'n'est pas la vérité !
On m'a apporté
Ton act' mortuaire.
C'qu'est écrit est écrit,
Mets-toi dans l'esprit
Qu't'es mort. C'est fini !

- Je n'suis pas mort un brin,
Et je n'suis enfin
Ni t'venant ni diable.
Avec vous sans tarder,
Pour vous rassurer,
J'vas boire et manger.

- Non ! va-t-en, mon enfant,
D'main tu s'ras content :
Car dès d'main, j'te l'jure,
Pour adoucir ton sort,
J'te ferai dire d'abord
Un service de mort.

- Un servic(e) ! Vous rêvez !
J'savais ben qu'vous m'preniez
Pour un autr', ma mère !
Je n'suis pas un r'venant,
J'suis vraiment vivant :
Simon vot'enfant.

- Si c'est vrai qu't'es vivant,
Entre, mon cher enfant,
Viens don t'mettre à table,
Manger et m'rassurer,
Car j'sais ben qu'là-bas
Les morts ne mang'pas !

- M'voyant si mal reçu
Tout surpris j'ai cru
Qu'vous perdiez la tête.
Je n'savais pas pourquoi
J'vous voyais d'bonn' foi
Prier Dieu pour moi.

Là-d'sus j' m'en vas m'asseoir ;
Ben heureux d'les voir,
V'là que j'casse la croûte :
Embrassez-moi tretous.
Bon Dieu, qu'il est doux
De m' voir avec vous !

- C'tour là, mon pauv' garçon,
Me donne un(e) leçon :
Je n's'rai pus si bête.
J'te promets, mon enfant,
Qu'je n'croirai maint'nant
Qu'aux r'venants vivants !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Belle, i m'en vâs en l'Aillemaigne [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Belle, i m'en vâs en l'Aillemaigne,
O mai mignonne, y venez-vo ?

- Oh ! que nin-ni ! qu'i n'y vâs pas !
Tot garçon qui part por lai gueirre
N'en revint pas !

Quand vous seraz sur ces montaignes
Vous ne penseraz plus en moi;
Vous voiraz l'eune, vous voiraz l'aute ;
C'qui vous f'rai parde lai souv'nance
Du temps passé.

- I ferai fâre un bel ymaige
Ailai ressemblance de vo :
I l'bique'rai tant, i l'boqu'rai tant
Pour consarver lai souvenance
De notre temps !

- Ma ! qui diront vos caimairaides,
Vous voyant biquer du paipier ?
- I liô dirai: ç'ast le poutrait
De mai mignonne du temps passé !
Aillons ! buvons, cheirs caiir airaides
Ai sai santé !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. M'y allant promener [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


M'y allant promener.
Su le larré, su le larré,
J'ai vû not' chien Barbet
Tot éclopé, tot éclopé.
A s'en r'venot de lai chiaisse,
En feugnant teut partout,
Traignant eune caircaisse
De loup, de loup.

Sitôt qu'a m'aiperçut
Ailler vée lu, ailler vée lu,
A s'en r'tornit teut droet
Sans m'acouter,
Sans m'acouter...
I raimassis des beûches,
Des rains de queurnôler,
Pour taper su ses queuches
Et le fâre lâcher.

A laissit sai caicaisse
Darré lai soué, darré lai soué :
Euvrant sai rouge gueule,
Se j'tit su moué,
Se j'tit su moué..
Ma teut d'suite i eus lai chance
De tirer mon coutiâ
Et d'forgonner sai panse
En li crevant lai piâ


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Les mois de l'année [ sung text checked 1 time]

Subtitle: La perdriole

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Le premier mois d'l'année,
que donn'rai-je à ma mie ? (bis)
Eune Perdriole
Que va, que vient, que vole ;
Eune perdriole
Que vole dans le bois.

Le second mois d'l'année,
que donn'rai-je à ma mie ? (bis)
Deux tourterelles
Eune perdriole.

Le troisièm' mois d'l'année,
que donn'rai-je à ma mie ? (bis)
Trois ramiers au bois,
Deux tourterelles,
Eune perdriole.

Le quatrièm' mois d'l'année,
que donn'rai-je à ma mie ? (bis)
Quat'canards volant en l'air,
Trois ramiers au bois,
Deux tourterelles,
Eune perdriole.

Le cinquièm' mois d'l'année,
que donn'rai-je à ma mie ? (bis)
Cinq lapins grattant la terre,
Quat'canards volant en l'air,
Trois ramiers au bois,
Deux tourterelles,
Eune perdriole.

Le sixièm' mois d'l'année,
que donn'rai-je à ma mie ? (bis)
Six lièvr' aux champs,
Cinq lapins grattant la terre,
Quat'canards volant en l'air,
Trois ramiers au bois,
Deux tourterelles,
Eune perdriole.

Le septièm' mois d'l'année,
que donn'rai-je à ma mie ? (bis)
Sept chiens courants ;
Six lièvr' aux champs,
Cinq lapins grattant la terre,
Quat'canards volant en l'air,
Trois ramiers au bois,
Deux tourterelles,
Eune perdriole.

Le huitièm' mois d'l'année,
que donn'rai-je à ma mie ? (bis)
Huit moutons blancs,
Sept chiens courants ;
Six lièvr' aux champs,
Cinq lapins grattant la terre,
Quat'canards volant en l'air,
Trois ramiers au bois,
Deux tourterelles,
Eune perdriole.

Le neufièm' mois d'l'année,
que donn'rai-je à ma mie ? (bis)
Neuf vach's au lait,
Huit moutons blancs,
Sept chiens courants ;
Six lièvr' aux champs,
Cinq lapins grattant la terre,
Quat'canards volant en l'air,
Trois ramiers au bois,
Deux tourterelles,
Eune perdriole.

Le dixièm' mois d'l'année,
que donn'rai-je à ma mie ? (bis)
Dix bœufs au pré,
Neuf vach's au lait,
Huit moutons blancs,
Sept chiens courants ;
Six lièvr' aux champs,
Cinq lapins grattant la terre,
Quat'canards volant en l'air,
Trois ramiers au bois,
Deux tourterelles,
Eune perdriole.

Le onzièm' mois d'l'année,
que donn'rai-je à ma mie ? (bis)
Onz biaux garçons,
Dix bœufs au pré,
Neuf vach's au lait,
Huit moutons blancs,
Sept chiens courants ;
Six lièvr' aux champs,
Cinq lapins grattant la terre,
Quat'canards volant en l'air,
Trois ramiers au bois,
Deux tourterelles,
Eune perdriole.

Le douzièm' mois d'l'année,
que donn'rai-je à ma mie ? (bis)
Douz demoiselles, gentill's et belles,
Onz biaux garçons,
Dix bœufs au pré,
Neuf vach's au lait,
Huit moutons blancs,
Sept chiens courants ;
Six lièvr' aux champs,
Cinq lapins grattant la terre,
Quat'canards volant en l'air,
Trois ramiers au bois,
Deux tourterelles,
Eune perdriole
Que va, que vient, que vole ;
Eune perdriole
Que vole dans le bois.


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. Ai lai feîte d'Echairnant [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


Ai lai feîte d'Echairnant,
An ai mangé du bon fian ! (bis)
Al étot fait de peurnelles,
De sonell's et de greuselles,
Des graitt'cul tot par dessus :
Tout l'monde en fut ben repu.
Al étot assi bon
Qui n'me seus ôté à long.
Ai lai feîte d'Echairnant,
An ai mangé du bon fian ! (bis)
Et pour lors de mai bedaine,
Giclo tot, tant étot pleine,
Gros marrons teut ronds, teut ronds,
Que faisoit eun bru d'cainon ! (bis)


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

?. La Mèr' Godichon [ sung text checked 1 time]

Language: Bourguignon

Authorship


Go to the single-text view


La mèr' Godichon a fait un étron
qu'avait bien six pouces de long. (bis)
La justice l'a pesé,
Et le poids, le poids, le poids,
La justice l'a pesé,
Et le poids s'y est pas trouvé.

La mèr' Godichon a répondu
J'ai encore la crotte au cul. (bis)
La justice l'a pesé,
Et le poids, le poids, le poids,
La justice l'a pesé,
Et le poids s'y est bien trouvé.

Pesons, repesons,
l'étron d'la mèr' Godichon !


Submitted by Guy Laffaille [Guest Editor]

Gentle Reminder
This website began in 1995 as a personal project, and I have been working on it full-time without a salary since 2008. Our research has never had any government or institutional funding, so if you found the information here useful, please consider making a donation. Your gift is greatly appreciated.
     - Emily Ezust

Browse imslp.org (Petrucci Music Library) for Lieder or choral works