The LiederNet Archive
WARNING. Not all the material on this website is in the public domain.
It is illegal to copy and distribute our copyright-protected material without permission.
For more information, contact us at the following address:
licenses (AT) lieder (DOT) net

Trois Chansons de Charles d'Orléans

Word count: 236

Song Cycle by Claude Achille Debussy (1862 - 1918)

Not all available information for this cycle is visible. Return to normal display.

1. Dieu! qu'il la fait bon regarder!


Dieu! qu'il la fait bon regarder
La gracieuse bonne et belle;

Pour les grans biens que sont en elle
Chascun est prest de la loüer.
Qui se pourroit d'elle lasser?
Tousjours sa beauté renouvelle.

Dieu! qu'il la fait bon regarder
La gracieuse bonne et belle!

Par de ça ne de là, la mer
Ne scay dame ne damoiselle
Qui soit en tous bien parfais telle.
C'est ung songe que d'i penser:
Dieu! qu'il la fait bon regarder!


2. Quant j'ai ouy le tabourin


Quant j'ai ouy la tabourin
Sonner, pour s'en aller au may,

En mon lit n'en ay fait affray
Ne levé mon chief du coissin;
En disant: il est trop matin
Ung peu je me rendormiray:

Quant j' ay ouy le tabourin
Sonner pour s'en aller au may,

Jeunes gens partent leur butin;
De nonchaloir m'accointeray
A lui je m'abutineray
Trouvé l'ay plus prouchain voisin;

Quant j'ay ouy le tabourin
Sonner pour s'en aller au may
En mon lit n'en ay fait affray
Ne levé mon chief du coissin.


3. Yver, vous n'estes qu'un vilain


Yver, vous n'estes qu'un villain. 
Esté est plaisant et gentil,
En tesmoing de May et d'Avril
Qui l'acompaignent soir et main.

Esté revest champs, bois et fleurs, 
De sa livrée de verdure 
Et de maintes autres couleurs,
Par l'ordonnance de Nature.

Mais vous, Yver, trop estes plain
De neige, vent, pluye et grezil ; 
On vous deust bannir en exil.
Sans point flater, je parle plain,
Yver, vous n'estes qu'un villain.


Confirmed with Poésies complètes de Charles D'Orléans : Revues sur les manuscrits avec préface, notes et glossaire par Charles d'Héricault, Tome II, Paris, Alphonse Lemerre, 1874, pages 48-49.

Semi-modernized version used in Debussy's setting:

Yver, vous n'estes qu'un vilain;
Esté est plaisant et gentil
En témoing de may et d'avril 
Qui l'accompaignent soir et main.

Esté revet champs, bois et fleurs
De sa livrée de verdure
Et de maintes autres couleurs
Par l'ordonnance de nature.

Mais vous, Yver, trop estes plein 
De nège, vent, pluye et grézil.
On vous deust banir en éxil.
Sans point flater je parle plein,
Yver, vous n'estes qu'un vilain.

Gentle Reminder
This website began in 1995 as a personal project, and I have been working on it full-time without a salary since 2008. Our research has never had any government or institutional funding, so if you found the information here useful, please consider making a donation. Your gift is greatly appreciated.
     - Emily Ezust

Browse imslp.org (Petrucci Music Library) for Lieder or choral works