Cinq Mélodies sur des Textes de Paul Valéry

Song Cycle by Frederic Mompou i Dencausse (1893 - 1987)

Word count: 351

1. La fausse morte [sung text checked 1 time]

Humblement, tendrement, sur le tombeau charmant
  Sur l'insensible monument,
Que d'ombres, d'abandons, et d'amour prodiguée,
Forme ta grâce fatiguée,
Je meurs, je meurs sur toi, je tombe et je m'abats,
Mais à peine abattu sur le sépulcre bas,
Dont la close étendue aux cendres me convie,
Cette morte apparente, en qui revient la vie,
Frémit, rouvre les yeux, m'illumine et me mord,
Et m'arrache toujours une nouvelle mort
  Plus précieuse que la vie.

Authorship

See other settings of this text.

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

2. L'insinuant [sung text checked 1 time]

Ô courbes, méandre,
Secrets du menteur,
Est-il art plus tendre
Que cette lenteur ?

Je sais où je vais,
Je t'y veux conduire,
Mon dessein mauvais
N'est pas de te nuire...

Quoique souriante
En plein fierté,
Tant de liberté
[Te désoriente ?]1

Ô courbes, méandre,
Secrets du menteur,
Je veux faire attendre
Le mot le plus tendre.

Authorship

See other settings of this text.

View original text (without footnotes)
1 Mompou: "La désoriente !"

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

3. Le sylphe [sung text checked 1 time]

Ni vu ni connu
Je suis le parfum
Vivant et défunt
Dans le vent venu !

Ni vu ni connu,
Hasard ou génie ?
À peine venu
La tâche est finie !

Ni lu ni compris ?
Aux meilleurs esprits
Que d'erreurs promises !

Ni vu ni connu,
Le temps d'un sein nu
Entre deux chemises !

Authorship

See other settings of this text.

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

4. Le vin perdu [sung text checked 1 time]

J'ai, quelque jour, dans l'océan,
(Mais je ne sais plus sous quels cieux),
Jeté, comme offrande au néant,
Tout un peu de vin précieux...

Qui voulut ta perte, ô liqueur?
J'obéis, peut-être au devin?
Peut-être au souci de mon cœur,
Songeant au sang, versant le vin ?

Sa transparence accoutumée
Après une rose fumée
Reprit aussi pure la mer...

Perdu ce vin, ivres les ondes!...
J'ai vu bondir dans l'air amer
Les figures les plus profondes...

Authorship

See other settings of this text.

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

5. Les pas [sung text checked 1 time]

Tes pas, enfants de mon silence,
Saintement, lentement placés,
Vers le lit de ma vigilance
Procèdent muets et glacés.

Personne pure, ombre divine,
Qu'ils sont doux, tes pas retenus !
Dieux!... tous les dons que je devine
Viennent à moi sur ces pieds nus !

Si, de tes lèvres avancées,
Tu prépares, pour l'apaiser,
À l'habitant de mes pensées
La nourriture d'un baiser,

Ne hâte pas cet acte tendre,
Douceur d'être et de n'être pas,
Car j'ai vécu de vous attendre,
Et mon cœur n'était que vos pas.

Authorship

See other settings of this text.

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]