The LiederNet Archive
WARNING. Not all the material on this website is in the public domain.
It is illegal to copy and distribute our copyright-protected material without permission.
For more information, contact us at the following address:
licenses (AT) lieder (DOT) net

Chansons de Bilitis

Word count: 586

Song Cycle by Charles Koechlin (1867 - 1950)

English translation: Songs of Bilitis

Show the texts alone (bare mode).

1. Hymne à Astarté [ sung text checked 1 time]

Language: French (Français)

Translation(s): ENG GER

List of language codes

Authorship


Go to the single-text view

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Sarah Daughtrey) , "Hymn to Astarte", copyright ©, (re)printed on this website with kind permission
  • GER German (Deutsch) (Bertram Kottmann) , "Hymnus auf Astarte", copyright © 2013, (re)printed on this website with kind permission


Mère inépuisable, incorruptible, créatrice, 
née la première, engendrée par toi-même, 
conçue de toi-même, issue de toi seule 
et qui te réjouis en toi, Astarté!

O perpétuellement fécondée, 
ô vierge et nourrice de tout, chaste et [lascive]1,
pure et jouissante, ineffable, nocturne, douce, 
respiratrice du feu, écume de la mer!

Toi qui accordes en secret la grâce, 
toi qui unis, toi qui aimes, toi qui saisis 
d'un furieux désir les races multipliées 
des bêtes sauvages, et joins les sexes dans les forêts.

O Astarté irrésistible, [entends-moi, prends-moi,
possède-moi, o Lune! et treize fois, chaque année, 
arrache a mes entrailles la libation de mon sang!]2


View original text (without footnotes)
1 Koechlin: "désireuse"
2 Koechlin: "soit que tu imposes la douleur, / soit que tu delivres dans la joie, entends moi, / prends moi, arrache de mon corps bienheureux / les libations sanglantes!"

Submitted by Sarah Daughtrey

2. Pluie au matin [ sung text checked 1 time]

Language: French (Français)

Translation(s): ENG ENG GER

List of language codes

Authorship


See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Sarah Daughtrey) , "Morning rain", copyright ©, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Marvin J. Ward) , "The Morning Rain", copyright © 2003, (re)printed on this website with kind permission
  • GER German (Deutsch) (Bertram Kottmann) , "Morgenregen", copyright © 2013, (re)printed on this website with kind permission


La nuit s'éfface. Les étoiles s'éloignent.
Voici que les dernières courtisanes 
sont rentrées avec les amants. 
Et moi, dans la pluie du matin, 
j'écris ces vers sur le sable.

Les feuilles sont chargées d'eau brillante. 
Des ruisseaux à travers les sentiers
entraînent la terre et les feuilles mortes.
La pluie, goutte à goutte, 
fait des trous dans ma chanson.

Oh! que je suis triste et seule ici! 
Les plus jeunes ne me regardent pas; 
[les plus âgés m'ont oublieé]1.
[C'est bien. Ils apprendront] mes vers, 
et les enfants de leurs enfants.

Voilà ce que ni Myrtalê, ni Thaïs, 
ni Glykére ne se diront, 
le jour où leurs belles joues seront creuses.  
Ceux qui aimeront après moi 
chanteront mes strophes ensemble.


View original text (without footnotes)
1 Koechlin: "et les plus âgés m'oublient"
2 Koechlin: "Mais tous ils sauront"

Submitted by Sarah Daughtrey

3. Chant funèbre [ sung text checked 1 time]

Language: French (Français)

Translation(s): ENG GER

List of language codes

Authorship


See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Sarah Daughtrey) , "Funeral song", copyright ©, (re)printed on this website with kind permission
  • GER German (Deutsch) (Bertram Kottmann) , "Grabgesang", copyright © 2013, (re)printed on this website with kind permission


Chantez un chant funèbre, muses Mytiléniennes, chantez!  
La terre est sombre comme un vêtement de deuil 
et les arbres jaunes frissonnent comme des chevelures coupées.

Héraïos! ô mois triste et doux! les feuilles tombent
[doucement comme la neige;]1 
le soleil est plus pénétrant 
dans la forêt éclaircie... 
Je n'entends plus rien que le silence.

Voici qu'on a porté au tombeau Pittakos chargé d'années.
Beaucoup sont morts, que j'ai connus. Et celle qui vit 
est pour moi comme si elle n'etait plus.

[Celui-ci est le dixième automne 
que j'ai vu mourir sur cette plaine.]2
Il est temps aussi que je disparaisse. 
Pleurez avec moi, muses Mytiléniennes, pleurez [sur mes pas!]2!


View original text (without footnotes)
1 Koechlin: "tombent, neige dorée"
2 omitted by Koechlin.

Submitted by Sarah Daughtrey

4. Hymne à la nuit [ sung text checked 1 time]

Language: French (Français)

Translation(s): ENG GER

List of language codes

Authorship


See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Sarah Daughtrey) , "Hymn to the night", copyright ©, (re)printed on this website with kind permission
  • GER German (Deutsch) (Bertram Kottmann) , "Hymne an die Nacht", copyright © 2013, (re)printed on this website with kind permission


Les masses noires des arbres 
ne bougent pas plus que des montagnes.
Les étoiles emplissent un ciel immense.  
Un air chaud comme un souffle humain caresse
mes yeux et mes joues.

Ô Nuit qui enfantas les Dieux! 
comme tu es douce sur mes lèvres! 
comme tu es chaude dans me cheveux! 
comme tu entres en moi ce soir, 
et comme je me sens grosse de tout ton printemps!

Les fleurs qui vont [fleurir]1 vont toutes
naitre de moi.  Le vent qui respire est mon haleine. 
Le parfum qui passe est mon désir. 
Toutes les étoiles sont dans mes yeux.

Ta voix, est-ce le bruit de la mer, 
est-ce le silence de la plaine? 
Ta voix, je ne la comprends pas, 
mais elle me jette la tête aux pieds 
et mes larmes lavent mes deux mains.


View original text (without footnotes)
1 Koechlin: "fleurir cette nuit"

Submitted by Sarah Daughtrey

5. Dernière épitaphe [ sung text checked 1 time]

Language: French (Français)

Translation(s): ENG GER

List of language codes

Authorship


See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Sarah Daughtrey) , "Last epitaph", copyright ©, (re)printed on this website with kind permission
  • GER German (Deutsch) (Bertram Kottmann) , "Letzte Grabinschrift", copyright © 2013, (re)printed on this website with kind permission


Sous les feuilles noires des lauriers,
sous les fleurs amoureuses des roses, 
c'est ici que je suis couchée, 
moi qui sus tresser le vers au vers, 
et faire fleurir le baiser.

[J'ai grandi sur]1 la terre des nymphes;
j'ai vécu dans l'île des amies; 
je suis morte dans l'île de Kypris. 
C'est pourquoi mon nom est illustre 
et ma stèle frottée d'huile.

Ne me pleure pas, toi qui t'arrêtes:
on m'a fait de belles funérailles: 
les pleureuses se sont arraché les joues; 
on a couché dans ma tombe mes miroirs et mes colliers.

Et maintenant, sur les pâles prairies d'asphodèles,
je me promène, ombre impalpable, 
et le souvenir de ma vie terrestre 
est la joie de ma vie souterraine.


View original text (without footnotes)
1 Koechlin: "Je suis née dans"

Submitted by Sarah Daughtrey

Gentle Reminder
This website began in 1995 as a personal project, and I have been working on it full-time without a salary since 2008. Our research has never had any government or institutional funding, so if you found the information here useful, please consider making a donation. Your gift is greatly appreciated.
     - Emily Ezust

Browse imslp.org (Petrucci Music Library) for Lieder or choral works