Poèmes de la Pléiade, Vol. V

Song Cycle by Jacques Leguerney (1906 - 1997)

Word count: 438

1. À la Fontaine Bellerie [sung text checked 1 time]

Écoute [un peu]1, Fontaine vive, 
En qui j'ai rebu si souvent, 
Couché tout plat dessus ta rive, 
Oisif à la fraîcheur du vent, 
Quand l'été ménager moissonne 
Le sein de Cérès dévêtu, 
Et l'aire par compas résonne 
Gémissant sous le blé battu. 
Ainsi toujours puisses-tu être. 
[En dévote religion 
Au boeuf et au bouvier champêtre 
De ta voisine région!]2
Ainsi toujours la lune claire 
Voie à minuit au fond d'un val 
Les Nymphes près de ton repaire 
A mille bonds mener le bal! 
[Comme je désire, Fontaine, 
De plus ne songer boire en toi, 
L'été, lorsque la fièvre amène 
La mort dépite contre moi.]3

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Faith J. Cormier) , "To a fountain", copyright © 2002, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)
1 Milhaud: "moi"
2 Leguerney, Milhaud:
En religion à tous ceux
Qui te boiront ou feront paître
Tes verts rivages à leurs bœufs
3 omitted by Leguerney and Milhaud.

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

2. Chanson triste [sung text checked 1 time]

Les Cieux inexorables
Me sont si rigoureux,
Que les plus misérables,
Se comparant à moi, se trouveraient heureux.

Mon lit est de mes larmes
Trempé toute les nuits,
Et ne peuvent ses charmes,
Lors mêmes que je dors, endormir mes ennuis.

[ ... ]
Félicité passée, Qui ne peux revenir, Tourment de ma pensée, Que n'ai-je en te perdant perdu le souvenir !

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (David Wyatt) , "Sad song", copyright © 2013, (re)printed on this website with kind permission

Confirmed with Annales poétiques, depuis l'origine de la poésie françoise, Tome 13, Paris, chez les Editeurs, rue Saint-Nicaise, vis-à-vis le Magalin de l'Opéra ; et chez Delalain l'aîné, Libraire, rue Saint-Jacques, 1779, pages 31-32

See also Bertaut's Complainte, in which the refrain is the same as this poem's final stanza.


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

3. Villanelle [sung text checked 1 time]

[Rozette]1, pour un peu d'absence
Votre cœur vous avez changé ;
Et moi, sachant cette inconstance,
Le mien autre part j'ai rangé.
Jamais plus beauté si légère
Sur moi tant de pouvoir n'aura.
Nous verrons, volage bergère,
Qui premier s'en repentira.

[ ... ]
Où sont tant de promesses saintes, Tant de pleurs versés en partant ? Est-il vrai que ces tristes plaintes Sortissent d'un cœur inconstant ? Dieux, que vous êtes mensongère. Maudit soit qui plus vous croira ! Nous verrons, volage bergère, Qui premier s'en repentira.
[ ... ]

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Judith Kellock) , copyright © 2007, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)

Confirmed with Collection des romans de chevalerie: mis en prose française moderne, Volume 1, ed. by Alfred Delvau, Paris, Librairie Bachelin-Deflorenne, 1869, page 288.

1 Dandelot, Huberti, Leguerney: "Rosette", passim.
2 Pierné: "peut vous"

Research team for this text: Emily Ezust [Administrator] , Stuart Price