by Maurice Bouchor (1855 - 1929)

Épithalame
Language: French (Français) 
Mon âme est plus joyeuse, et le soir plus aimant ;
Si tu veux, déchirons ce voile de silence.
Les flots ont apaisé leur rauque violence,
Les vagues d'or du ciel déferlent doucement.

Est-il un pauvre cœur qui souffre en ce moment ?
Tout rêve, tout soupire et parle de clémence.
Saturé de bonheur, flotte l'azur immense ;
Que la nuit sérieuse écoute mon serment !

Je jure que je t'aime, ô ma rose immortelle.
À l'âme de ces fleurs ta chère âme se mêle ;
L'univers est noyé d'amour et de langueur.

Ma rose, je te veux piquer sur ma poitrine.
Ta tige plongera jusqu'au fond de mon cœur,
Et mon sang te fera vivace et purpurine.

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

Text added to the website: 2013-12-07 00:00:00
Last modified: 2014-06-16 10:05:24
Line count: 14
Word count: 118