The LiederNet Archive
WARNING. Not all the material on this website is in the public domain.
It is illegal to copy and distribute our copyright-protected material without permission.
For more information, contact us at the following address:
licenses (AT) lieder (DOT) net

Veniat dilectus meus in hortum suum

Language: Latin

1  Veniat dilectus meus in hortum suum,
   et comedat fructum pomorum suorum.
   Veni in hortum meum, soror mea, sponsa;
   messui myrrham meam cum aromatibus meis;
   comedi favum cum melle meo;
   bibi vinum meum cum lacte meo;
   comedite, amici, et bibite,
   et inebriamini, carissimi.
2  Ego dormio, et cor meum vigilat.
   Vox dilecti mei pulsantis:
   Aperi mihi, soror mea, amica mea,
   columba mea, immaculata mea,
   quia caput meum plenum est rore,
   et cincinni mei guttis noctium.
3  Expoliavi me tunica mea: quomodo induar illa?
   lavi pedes meos: quomodo inquinabo illos?
4  Dilectus meus misit manum suam per foramen,
   et venter meus intremuit ad tactum ejus.
5  Surrexi ut aperirem dilecto meo;
   manus meæ stillaverunt myrrham,
   et digiti mei pleni myrrha probatissima.
6  Pessulum ostii mei aperui dilecto meo,
   at ille declinaverat, atque transierat.
   Anima mea liquefacta est, ut locutus est;
   quæsivi, et non inveni illum;
   vocavi, et non respondit mihi.
7  Invenerunt me custodes qui circumeunt civitatem;
   percusserunt me, et vulneraverunt me.
   Tulerunt pallium meum mihi custodes murorum.
8  Adjuro vos, filiæ Jerusalem,
   si inveneritis dilectum meum,
   ut nuntietis ei quia amore langueo.
9  Qualis est dilectus tuus ex dilecto, 
   o pulcherrima mulierum?
   qualis est dilectus tuus ex dilecto, 
   quia sic adjurasti nos?
10 Dilectus meus candidus et rubicundus;
   electus ex millibus.
11 Caput ejus aurum optimum;
   comæ ejus sicut elatæ palmarum, nigræ quasi corvus.
12 Oculi ejus sicut columbæ super rivulos aquarum,
   quæ lacte sunt lotæ, et resident juxta fluenta plenissima.
13 Genæ illius sicut areolæ aromatum,
   consitæ a pigmentariis.
   Labia ejus lilia,
   distillantia myrrham primam.
14 Manus illius tornatiles, aureæ,
   plenæ hyacinthis.
   Venter ejus eburneus,
   distinctus sapphiris.
15 Crura illius columnæ marmoreæ
   quæ fundatæ sunt super bases aureas.
   Species ejus ut Libani,
   electus ut cedri.
16 Guttur illius suavissimum,
   et totus desiderabilis.
   Talis est dilectus meus,
   et ipse est amicus meus, filiæ Jerusalem.
17 Quo abiit dilectus tuus, o pulcherrima mulierum?
   quo declinavit dilectus tuus?
   et quæremus eum tecum.


Translation(s): FRE FRE

List of language codes

About the headline (FAQ)

Submitted by Emily Ezust [Administrator]

Authorship


Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

    [ None yet in the database ]

Settings in other languages, adaptations, or excerpts:

Other available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):


Text added to the website: 2015-03-25.
Last modified: 2015-03-25 10:28:58
Line count: 61
Word count: 320

Gentle Reminder
This website began in 1995 as a personal project, and I have been working on it full-time without a salary since 2008. Our research has never had any government or institutional funding, so if you found the information here useful, please consider making a donation. Your gift is greatly appreciated.
     - Emily Ezust

L’épouse. Que mon bien‑aimé vienne dans...

Language: French (Français) after the Latin

1  L’épouse. Que mon bien-aimé vienne dans son jardin, 
   et qu’il mange du fruit de ses arbres. 
   L’époux. Je suis venu dans mon jardin, ma sœur, mon épouse : 
   j’ai recueilli ma myrrhe avec mes parfums ; 
   j’ai mangé le rayon avec mon miel ; 
   j’ai bu mon vin avec mon lait. 
   Mangez, mes amis, et buvez ; enivrez-vous, 
   vous qui êtes mes très-chers amis. L’épouse.
2  Je dors, et mon cœur veille : 
   j’entends la voix de mon bien-aimé qui frappe à ma porte, disant : 
   Ouvrez-moi, ma sœur, ma bien-aimée, ma colombe, 
   vous qui êtes mon épouse sans tache ; 
   parce que ma tête est toute chargée de la rosée du soir , 
   et mes cheveux des gouttes d’eau qui tombent pendant la nuit.
3  Je me suis dépouillée de ma robe ; comment la revêtirai-je ? 
   J’ai lavé mes pieds ; comment pourrai-je les salir de nouveau ?
4  Mon bien-aimé passa sa main par l’ouverture de la porte, 
   et mes entrailles furent émues au bruit qu’il fit.
5  Je me levai alors pour ouvrir à mon bien-aimé :
   mes mains étaient toutes dégouttantes de myrrhe,
   et mes doigts étaient pleins de la myrrhe la plus précieuse.
6  J’ouvris ma porte à mon bien-aimé, en ayant tiré le verrou ;
   mais il s’en était déjà allé, et il avait passé ailleurs.
   Mon âme s’était comme fondue au son de sa voix :
   je le cherchai, et je ne le trouvai point ;
   je l’appelai, et il ne me répondit point.
7  Les gardes qui font la ronde par la ville, m’ont rencontrée :
   ils m’ont frappée et blessée.
   Ceux qui gardent les murailles, m’ont ôté mon manteau.
8  Je vous conjure, ô filles de Jérusalem !
   si vous trouvez mon bien-aimé, de lui dire, que je languis d’amour.
   Les compagnes de l’épouse.
9  Quel est celui que vous appelez votre bien-aimé 
   entre tous les bien-aimés,
   ô la plus belle d’entre les femmes ?
   Quel est votre bien-aimé entre tous les autres,
   au sujet duquel vous nous avez conjurées de cette sorte ? L’épouse.
10 Mon bien-aimé éclate par sa blancheur et par sa rougeur : 
   il est choisi entre mille.
11 Sa tête est comme un or très-pur ;
   ses cheveux sont comme les jeunes rameaux des palmiers, et ils sont noirs comme un corbeau.
12 Ses yeux sont comme les colombes qu’on voit auprès des ruisseaux, 
   qui ont été comme lavées dans du lait, et qui se tiennent sur le bord d’un grand courant d’eaux.
13 Ses joues sont comme de petits parterres de plantes aromatiques, 
   qui ont été plantées par les parfumeurs ;
   ses lèvres sont comme des lis 
   qui distillent la myrrhe la plus pure.
14 Ses mains sont comme si elles étaient d’or
   et faites au tour, 
   et elles sont pleines d’hyacinthes ;
   sa poitrine est comme d’un ivoire enrichi de saphirs.
15 Ses jambes sont comme des colonnes de marbre posées sur des bases d’or. 
   Sa figure est comme celle du mont Liban, 
   et il se distingue entre les autres,
   comme les cèdres parmi tous les arbres.
16 Le son de sa voix a une admirable douceur ; 
   et enfin il est tout aimable.
   Tel est donc mon bien-aimé, tel est celui que j’aime,
   ô filles de Jérusalem ! Les compagnes de l’épouse.
17 Où est allée votre bien-aimé, ô la plus belle d’entre les femmes ? 
   Où s’est retiré votre bien-aimé ?
   et nous irons le chercher avec vous.


About the headline (FAQ)

Submitted by Emily Ezust [Administrator]

Authorship


Based on

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

    [ None yet in the database ]


Text added to the website: 2017-09-06.
Last modified: 2017-09-06 15:55:00
Line count: 62
Word count: 578