by Maurice Bouchor (1855 - 1929)

Printemps triste
Language: French (Français) 
Available translation(s): CAT ENG
Nos sentiers aimés s'en vont refleurir
Et mon cœur brisé ne peut pas renaître.
Aussi chaque soir me voit accourir 
Et longuement pleurer sous ta fenêtre.

Ta fenêtre vide où ne brille plus
Ta tête charmante ett ton doux sourire ;
Et comme je pense à nos jours perdus,
Je me lamente, et je ne sais que dire.

Et toujours les fleurs, et toujours le ciel,
Et l'âme des bois dans leur ombre épaisse
Murmurant en choeur un chant éternel 
Qui se répond dans l'air chargé d'ivresse !

Et la mer qui roule au soleil levant,
Emportant bien loin toutes mes pensées...
Qu'elles aillent donc sur l'aile du vent
Jusques à toi, ces colombes blessées !

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CAT Catalan (Català) (Salvador Pila) , "Primavera trista", copyright © 2016, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Faith J. Cormier) , "Springtime of sorrow", copyright © 2014, (re)printed on this website with kind permission


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]