by Laurent Tailhade (1854 - 1919)

Tristesse au jardin
Language: French (Français) 
Le doux rêve que tu nias,
Je l'ai su retrouver parmi
Les lis et les pétunias,
Fleurs de mon automne accalmi.

Mon rêve par les allées
Cueille des branches d'azalées.

La vigne pourpre, aux raisins bleus
Festonne les murs du jardin 
Où niche maint oiseau frileux
Sous le feuillage incarnadin. 

Mon rêve, par les allées. 
Cueille des branches d'avalées. 

Dans le [bassin]1 qu'elle verdit. 
L'eau pleure inconsolablement 
Et mélancolique redit 
Les mots trompeurs de ton serment. 

Mon rêve par les allées, 
Cueille des branches d'avalées. 

Automne! Deuil précoce et doux ! 
Sous le ciel aux feux apaisés,
Les languissantes roses d'août 
Gardent l'odeur de tes baisers. 

Voici que par les allées 
Meurent les blanches avalées !

View original text (without footnotes)
1 Schmitt: "jardin"

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

Text added to the website: 2009-12-10 00:00:00
Last modified: 2014-06-16 10:03:28
Line count: 24
Word count: 116