by Armand Silvestre (1837 - 1901)

Voici que l'or vivant des blés
Language: French (Français) 
  Voici que l'or vivant des blés 
  Sous les faucilles s'amoncelle, 
  Tandis que l'or des cieux ruisselle
  Au front des chênes accablés.
  Partout la lumière est en [fête]1 :
Dans l'azur rayonnant et sur la moisson faite,
Partout en flots divins s'épanche la clarté. 
      Gloire à l'été ! 

  Sous la morsure des soleils
  Toute sève brise l'écorce 
  Et vient épanouir sa force 
  Dans la pourpre des fruits vermeils.
  Partout sur les bois, dans la plaine
La vie a débordé comme une coupe pleine
Et le sang de la terre a vers les cieux monté.
      Gloire à l'été !

  Sous [les]2 midis silencieux
  [De la canicule]3 qui passe,
  [On dit qu'un baiser dans l'espace
  S'échange de la terre aux cieux]4.
  De cette caresse [féconde]5
Naissent les biens [sacrés]6 qui font vivre le monde.
En elle est la lumière et la fertilité.
      Gloire à l'été !

About the headline (FAQ)

View original text (without footnotes)
1 Schmitt: "fête et nous sourit"
2 Schmitt: "ces"
3 Schmitt: "En l'ardeur brûlant"
4 Schmitt: soprano and tenor soli sing "On dit q'éechangent dans l'espace, les cieux et la terre, un baiser" ; alto sings "On dit que les cieux et la terre échangent dans l'espace un baiser d'amour!" ; and the bass solo sings "Un baiser s'échange dans l'espace de la terre aux cieux."
5 Schmitt: "féconde et mystérieuse"; some soli add "immense" or "caresse d'amants idéls biens du monde"
6 Schmitt: some soli: "précieux et sacrés"

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

Text added to the website: 2009-12-14 00:00:00
Last modified: 2014-06-16 10:03:28
Line count: 24
Word count: 144