by Nicolas Martin (1814 - 1877)

Chant maternel
Language: French (Français) 
Dors en paix dans mes bras,
Enfant aux lèvres roses ;
Je vais chanter tout bas
Pendant que tu reposes.

Dors en paix sur mon cœur.
Lorsque ton sein respire,
Je pense avec frayeur :
Peut-être qu'il soupire !

Penche longtemps sur moi
Ta chère tête blonde, 
Tandis qu'encor pour toi
Mes deux bras sont un monde.

Trop tôt luira le jour 
Où plus d'une chimère 
Prendra dans ton amour 
Place auprès de ta mère.

Papillon triomphant,
Trop tôt l'or de ton aile 
Charmera mon enfant,
A mon cœur infidèle ! 

Mon fils! -- Les fils, hélas !
Sont une joie amère :
Le sort sème leurs pas
Loin de la pauvre mère ;

L'espoir aventureux 
Dès l'aube les appelle ;
Puis, étroite est pour eux 
La maison paternelle ! 

Ils vont vers l'avenir,
Et la mère impuissante
Ne sait que les bénir,
Tremblante et gémissante.

Ah ! dors, dors dans mes bras,
Enfant aux lèvres roses :
Je vais chanter plus bas 
Pendant que tu reposes.

A. Choudens sets stanzas 1-3, 6, 8

View text with footnotes

Confirmed with Nicolas Martin, Poésies complètes, troisième édition, Paris, Borrani et Droz, 1857, pages 154-155.


Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Research team for this text: Emily Ezust [Administrator] , Jean-Pierre Granger