by Paul Verlaine (1844 - 1896)

Car vraiment j'ai souffert beaucoup !
Language: French (Français) 
Car vraiment j'ai souffert beaucoup !
Débusqué, traqué comme un loup
Qui n'en peut plus d'errer en chasse
Du bon repos, du sûr abri,
Et qui fait des bonds de cabri
Sous les coups de toute une race.
 
La Haine et l'Envie et l'Argent,
Bons limiers au flair diligent.
M'entourent, me serrent. Ça dure
Depuis des jours, depuis des mois,
Depuis des ans ! Dîner d'émois,
Souper d'effrois, pitance dure !
 
Mais, dans l'horreur du bois natal,
Voici le Lévrier fCar vraiment j'ai souffert beaucoup !
Débusqué, traqué comme un loup
Qui n'en peut plus d'errer en chasse
Du bon repos, du sûr abri,
Et qui fait des bonds de cabri
Sous les coups de toute une race.
 
La Haine et l'Envie et l'Argent,
Bons limiers au flair diligent.
M'entourent, me serrent. Ça dure
Depuis des jours, depuis des mois,
Depuis des ans ! Dîner d'émois,
Souper d'effrois, pitance dure !
 
Mais, dans l'horreur du bois natal,
Voici le Lévrier fatal,
La Mort. -- Ah ! la bête et la brute ! -
Plus qu'à moitié mort, moi, la Mort
Pose sur moi sa patte et mord
Ce cœur, sans achever la lutte

Et je reste sanglant, tirant
Mes pas saignants vers le torrent
Qui hurle à travers mon bois chaste.
Laissez-moi mourir au moins, vous,
Mes frères pour de bon, les Loups ! --
Que ma sœur, la Femme, dévaste.atal,
La Mort. -- Ah ! la bête et la brute ! -
Plus qu'à moitié mort, moi, la Mort
Pose sur moi sa patte et mord
Ce cœur, sans achever la lutte

Et je reste sanglant, tirant
Mes pas saignants vers le torrent
Qui hurle à travers mon bois chaste.
Laissez-moi mourir au moins, vous,
Mes frères pour de bon, les Loups ! --
Que ma sœur, la Femme, dévaste.

About the headline (FAQ)

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

Text added to the website: 2012-02-07 00:00:00
Last modified: 2014-06-16 10:04:46
Line count: 47
Word count: 297