by Jean Bertaut (1552 - 1611)

Les Cieux inexorables
Language: French (Français) 
Available translation(s): ENG
Les Cieux inexorables
Me sont si rigoureux,
Que les plus misérables,
Se comparant à moi, se trouveraient heureux.

Mon lit est de mes larmes
Trempé toute les nuits,
Et ne peuvent ses charmes,
Lors mêmes que je dors, endormir mes ennuis.

Si je fais quelque songe,
J'en suis épouvanté ;
Car, même son mensonge
Exprime de mes maux la triste verité.

Tout paix, toute joie
A pris de moi congé,
Laissant mon âme en proie
A cent mille soucis dont mon cœur est rongé.

L'ingratitude paye
Ma fidelle amitié :
La calomnie essaye
A rendre mes tourmens indignes de pitié. 

En un cruel orage
On me laisse périr ;
Et courant au naufrage,
Je vois chacun me plaindre, & nul me secourir.

Et ce qui rend plus dure
La misere où je vi,
C'est ès maux que j'endure,
La mémoire de l'heur que le Ciel m'a ravi.

Félicité passée,
Qui ne peux revenir,
Tourment de ma pensée,
Que n'ai-je en te perdant perdu le souvenir !

J. Leguerney sets stanzas 1-2, 8
A. Dethou sets stanza 8

About the headline (FAQ)

Confirmed with Annales poétiques, depuis l'origine de la poésie françoise, Tome 13, Paris, chez les Editeurs, rue Saint-Nicaise, vis-à-vis le Magalin de l'Opéra ; et chez Delalain l'aîné, Libraire, rue Saint-Jacques, 1779, pages 31-32

See also Bertaut's Complainte, in which the refrain is the same as this poem's final stanza.


Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (David Wyatt) , "Sad song", copyright © 2013, (re)printed on this website with kind permission


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

Text added to the website: 2011-06-02 00:00:00
Last modified: 2018-12-27 21:41:39
Line count: 32
Word count: 166