Héraclite et Démocrite, cantate à deux voix avec symphonie

Cantata by Jean-Baptiste Stuck (1680 - 1755)

Word count: 484

1. Dans un abîme affreux de douleurs et de peines [sung text checked 1 time]

Récitatif
Héraclite
Dans un abîme affreux de douleurs et de peines,
Mon cœur est plongé nuit et jour.
Mille soins à l'aspect des miseres humaines,
Le troublent en secret, l’agitent tour à tour.
Et le sein de Titie au tenebreux séjour, 
Sans cesse dechiré par des Vautours avides, 
Resent moins vivement leurs fureurs homicides. 

Lentement
Pleurez mes tristes yeux, 
La nature sous de faux charmes, 
Ne m'offre qu’objets odieux. 
Repandez des torrens de larmes : 
Par ce secours officieux, 
Soulagez mes vives allarmes.

Authorship

Researcher for this text: Guy Laffaille [Guest Editor]

2. Dans le paisible sein de la tranquilité [sung text checked 1 time]

Récitatif
Démocrite
Dans le paisible sein de la tranquilité,
]e joüis d'un plaisir extrême,
Je ris d'un mortel agité
Qui se plait à forger luy même
Des chaines à sa liberté.
A mille foiblesses diverses,
Chaque instant il livre son cœur,
Et ses propres desirs sont autant de traverses
A son chimerique bonheur.

Air Gratieusement:
Sa raison n’est qu'un delire,
Il s'égare dans ses vœux.
Peut—on s'empécher d'en rire ?
Non, non, non, non, ce sont pour moy des jeux.
En volant à la victoire,
Le Heros court au trepas,
L’ambitieux met sa gloire
Dans le seul bien qu'il n'a pas.

Authorship

Researcher for this text: Guy Laffaille [Guest Editor]

3. Je succombe sous ton effort [sung text checked 1 time]

Duo 
Héraclite
Je succombe sous ton effort,
Vive douleur, cruel martire,
A pleurer leurs communs malheurs,
Mes yeux sont occupez sans cesse. 

Démocrite 
Des humains le bizarre sort
N'est pour moy qu'un sujet de rire
Je ris de leurs folles erreurs,
Et me moque de leur foiblesse.

Authorship

Researcher for this text: Guy Laffaille [Guest Editor]

4. Mais quel objet nouveau redouble mes douleurs ? [sung text checked 1 time]

Récitatif
Héraclite
Mais quel objet nouveau redouble mes douleurs ?
Où fuyez—vous hélas ! precieuse innocence ?
O temps de Rhée ! ô siècle ! ô meurs !
D'un Sexe trop chery qu'elle est l'inconstance,
Il devient volage, sans foy,
On ne voit en luy qu'artifice
L'injustice est sa seule loy
Est son amour n'est qu'un caprice.

Air gay 
Plus legere qu'un zéphir,
L’on volt changer une belle,
Et d'une flâme nouvelle,
Se faire un nouveau plaisir.
Uno chaîne trop durable
Devient pour elle un tourment
Et l'amant le moins charmant
Triomphe du plus aimable.

Authorship

Researcher for this text: Guy Laffaille [Guest Editor]

5. Lasches et credules Amants [sung text checked 1 time]

Recitatif (Démocrite) 
Lasches et credules Amants,
Ne vous lassez—vous point de m'appester à rire,
Vos peines, vos soins, vos tourments, 
Vous rendent ils si cher un tirannique Empire.
Allez, suivez encor les mouvements jaloux
D'un amour dont l'outrage est seul la récompense,
Ou voyez sans depit l'indigne préférence
Qui trahit vos vœux les plus doux.

Air gracieusement 
Portez à vos belles
Vos tendres soûpirs,
Toujours contens d'elles
Formez des desirs.
Charmez de vos peines,
Aimez les mépris,
Des plus belles chaînes
Ils feront le prix.

Démocrite 
Non, non on ne voit point de sage,

Héraclite 
C'est le sort d'un mortel que d'être malheureux.

Démocrite 
Il eût la folie en partage.

Héraclite 
La mort de tous ses maux est le moins rigoureux.

Authorship

Researcher for this text: Guy Laffaille [Guest Editor]

6. Dans la tempête et dans l'orage [sung text checked 1 time]

Duo : Héraclite, Démocrite: 
Dans la tempête et dans l'orage,
Un mortel voit couler ses ans.
Dans l’horreur d'un prochain naufrage,
L’onde l'emporte au gré des vents.

Authorship

Researcher for this text: Guy Laffaille [Guest Editor]