Colloque
Language: French (Français) 
Available translation(s): ENG
Baritone:
 D'une rose mourante
 L'ennui penche vers nous ;
 Tu n'es pas différente
 Dans ton silence doux
 De cette fleur mourante :
 Elle se meurt pour nous...

 Tu me semble pareille
 À celle dont l'oreille
 Était sur mes genoux,
 À celle dont l'oreille
 Ne m'écoutait jamais !

 Tu me semble pareille
 À l'autre que j'aimais :
 mais de celle ancienne
 Sa bouche était la mienne.

Soprano:
 Que me compares-tu quelque rose fanée ?
 L'amour n'a de vertu que fraîche et spontanée.

 Mon regard dans le tien
 Ne trouve que son bien
 Je m'y vois toute nue !

 Mes yeux effaceront
 Tes larmes qui seront
 D'un souvenir venues.

 Si ton désir naquit qu'il meure sur ma couche
 Et sur mes lèvres qui t'emporteront la bouche.

Authorship:

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive):

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Laura Prichard) , "Colloquy for two flutes", copyright © 2018, (re)printed on this website with kind permission


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

This text was added to the website between May 1995 and September 2003.
Line count: 27
Word count: 124