by Laurent Labaigt (1859 - 1942), as Jean Rameau

Ressemblance
Language: French (Français) 
J’eus un père très doux, il dort sous une pierre ;
J’eus un enfant très rose, il dort dans ce lit-là ;
« Mon fils ! » murmura l’un à son heure dernière,
« Papa ! » bégaya l’autre aussitôt qu’il parla.

Mon âme en y pensant est heureuse et chagrine ;
Quand il dormait encore au cher lit que voici,
Mon père doux joignait les mains sur sa poitrine ;
Mon fils rose en dormant joint les siennes ainsi.


Mon fils n’a jamais vu mon père dans ce monde,
L’un descendait des cieux quand l’autre y retournait ;
Mais leurs âmes ont dû se voir une seconde
Dans un nuage doux et rose qui planait ;

Et dans cette rencontre — ô nature, ô mystère ! —
Un peu de l’aïeul mort dut rester sur l’enfant
Pour qu’en voyant mon fils, moi, je pense à mon père.
Et qu’à la fois je pleure et sourie en rêvant.

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

This text was added to the website: 2017-02-13
Line count: 16
Word count: 158