by Laurent Tailhade (1854 - 1919)

Hymne à Aphrodite
Language: French (Français) 
Aphrodite, déesse immortelle aux beaux rires,
Qui te plais aux chansons lugubres des ramiers,
Les cœurs humains pour toi chantent comme des lyres
Et tes bras font pâlir la blancheur des pommiers.

Salut, dispensatrice auguste de la vie,
Qui courbes sous ton joug les fauves indomptés,
Qui fais voler la lèvre à la lèvre ravie,
Salut, blanche Cypris, reine des voluptés !

C’est par toi que, le soir, sous les myrtes propices,
S’enlacent doucement des groupes bienheureux,
Et qu’au bord des ruisseaux et près des précipices
Sanglotent dans la nuit les enfants amoureux.

C’est par toi que, brûlant d’ivresse, frémissante,
L’églantine se teint de son sang parfumé,
Et que la vierge apporte, heureuse et rougissante,
Sa couronne et son cœur aux bras du bien-aimé.

Et c’est toi qui, rythmant les divines étoiles,
Fais [tressaillir]1 d’amour le cœur de l’univers,
Afin que l’harmonie en qui tu te dévoiles,
Apprenne aux hommes purs à composer des vers.

Je t’implore, déesse immense et vénérable,
Soit que, glorifiant les rosiers rajeunis,
Sous les lilas en fleurs et les bosquets d’érable
Tu couvres de baisers les songes d’Adonis ;

Soit que le dur Arès t’enchaîne à sa victoire,
Ou que, domptant les flots, ô mère des amours,
Les Cyclades en fleurs écoutent ton histoire :
Mon encens à tes pieds s’exhalera toujours.

Garde-moi de l’ennui, de la vieillesse immonde,
Garde-moi, si jamais l’espoir toucha ton cœur,
Ô reine qui maintiens et gouvernes le monde.
Avant tout, garde-moi de l’infâme laideur !

Fais que je tombe dans ma force et ma jeunesse,
Que mon dernier soupir ait un puissant écho,
Et, pour qu’un jour mon âme en plein soleil renaisse,
Que je meure d’amour comme Ovide et Sapho.

View original text (without footnotes)

Confirmed with Laurent Tailhade, Le jardin des rêves: Poésies, Paris: Alphonse Lemerre, 1880, in Poèmes et bas-reliefs, pages 143-145.

1 misspelled in source as "tressailir"

Authorship:

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive):

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Charles Hopkins) , "Hymn to Aphrodite", written 2002, first published 2002, copyright ©, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Charles Hopkins) , "Hymne à Aphrodite", written c2005, copyright ©, (re)printed on this website with kind permission


Researcher for this text: Poom Andrew Pipatjarasgit [Guest Editor]

This text was added to the website: 2018-07-29
Line count: 36
Word count: 282