The LiederNet Archive
WARNING. Not all the material on this website is in the public domain.
It is illegal to copy and distribute our copyright-protected material without permission.
For more information, contact us at the following address:
licenses (AT) lieder (DOT) net

Trois airs

Word count: 563

Song Cycle by Joaquín Turina (1882 - 1949)

Original language: Tres arias

1. Romance

Language: French (Français) after the Spanish (Español)

Authorship

  • Translation from Spanish (Español) to French (Français) copyright © 2017 by Guy Laffaille, (re)printed on this website with kind permission. To reprint and distribute this author's work for concert programs, CD booklets, etc., you may ask the copyright-holder(s) directly or ask us; we are authorized to grant permission on their behalf. Please provide the translator's name when contacting us.

    Contact:

    licenses (AT) lieder (DOT) net
    (licenses at lieder dot net)



Based on

Go to the single-text view


Sur une jument pie,
Laissant derrière lui ses pensées,
Entre dans Cordoue le vaillant
Atarfe, le noble guerrier,

Lui qui a porté les croissants maures
Glorieusement à Tolède,
Et retourne avec un millier de captifs
Et chargé de trophées.

Les terrasses et les rues
Sont pleines d'une foule de curieux
Qui fixant leurs yeux sur lui
Crient « viva, viva ! » ;

Les filles maures sur les terrasses
Agitent des mouchoirs blancs
Et jettent en l'air de l'eau de fleur d'oranger
Et leurs louanges aux vents.

Et au milieu de cette pompe festive,
Faisant envie aux vieux,
Il charme les femmes,
Donne l'exemple aux jeunes.

Devant les fenêtres de Dajara,
Dajara aux yeux noirs
Qui lancent des éclairs
Et brûlent d'un seul regard,

Il arrive humblement et fasciné,
Lui qui triomphant et superbe
Fut la terreur des chrétiens
Et la gloire des sarrasins.

Mais hélas ! il voit les fenêtres fermées,
Très différentes du temps ancien
Où des damas et des tapis
Les ornaient en son honneur.

Et voyant ces signes
Troublé et reconnaissant
Que pendant qu'il gagnait des batailles
Il avait perdu l'amour de sa maîtresse,

Pleurant avec une grande tendresse,
Lui qui avait montré un cœur si dur,
Il tourna la tête vers ses captifs
Et leur dit ceci :

« Allez avec Dieu, car vous êtes libres,
D'ici vous pouvez partir
Et prendre le butin avec vous
Car je n'ai personne à qui le présenter.

Car il n'y a pas de raison de garder
Le souvenir de ses victoires
Pour celui qui pendant qu'il les remportait
Perdait le cœur de Daraja. »


IMPORTANT NOTE: The material directly above is protected by copyright and appears here by special permission. If you wish to copy it and distribute it, you must obtain permission or you will be breaking the law. Once you have permission, you must give credit to the author and display the copyright symbol ©. Copyright infringement is a criminal offense under international law.

2. Le pêcheur

Language: French (Français) after the Spanish (Español)

Authorship

  • Translation from Spanish (Español) to French (Français) copyright © 2017 by Guy Laffaille, (re)printed on this website with kind permission. To reprint and distribute this author's work for concert programs, CD booklets, etc., you may ask the copyright-holder(s) directly or ask us; we are authorized to grant permission on their behalf. Please provide the translator's name when contacting us.

    Contact:

    licenses (AT) lieder (DOT) net
    (licenses at lieder dot net)



Based on

Go to the single-text view


Ma petite pêcheuse
Descend à la rive,
Et écoute avec plaisir
Mon chant d'amour ;
Assis dans sa barque,
Il te chante gentiment
Comme aucun autre amoureux
Ton gentil pêcheur.

La nuit cache le ciel,
Et le vent se tait doucement,
Et la mer sans mouvement
Est aussi calme :
Dans mon bateau descend
ma douce et belle bien-aimée,
La nuit sombre,
Tu la rends joyeuse.

faite de coquillages et de coraux
Et de nacre, à ton front,
Une guirlande brillante,
Ma chère, je placerai ;
Et un amour éternel mille fois
Je te jurerai, accomplie
En toi, ma douce vie,
Je trouverai ma félicité.

Tu ne seras effrayée ni par la mer profonde 
Ni par le vent tempétueux,
Car en voyant ton beau visage
Leurs colères seront calmées ;
Et les sylphides et les ondines
Comme reine des mers
Avec des chants paisibles
T'acclameront.

Ma petite pêcheuse
Descend à la rive,
Et écoute avec plaisir
Mon chant d'amour ;
Assis dans sa barque,
Il te chante gentiment
Comme aucun autre amoureux
Ton gentil pêcheur.


IMPORTANT NOTE: The material directly above is protected by copyright and appears here by special permission. If you wish to copy it and distribute it, you must obtain permission or you will be breaking the law. Once you have permission, you must give credit to the author and display the copyright symbol ©. Copyright infringement is a criminal offense under international law.

3. Rime

Language: French (Français) after the Spanish (Español)

Authorship

  • Translation from Spanish (Español) to French (Français) copyright © 2017 by Guy Laffaille, (re)printed on this website with kind permission. To reprint and distribute this author's work for concert programs, CD booklets, etc., you may ask the copyright-holder(s) directly or ask us; we are authorized to grant permission on their behalf. Please provide the translator's name when contacting us.

    Contact:

    licenses (AT) lieder (DOT) net
    (licenses at lieder dot net)



Based on

Go to the single-text view


Je t'ai vue comme un point et flottant devant mes yeux
L'image de tes yeux demeure,
Comme la tache obscure entourée de feu
Qui flotte et aveugle si on regarde le soleil.

Et où que je fixe mon regard
Je vois encore tes pupilles brûler,
Mais je ne peux te trouver, seulement ton regard,
Des yeux, les tiens, rien de plus.

De ma chambre dans l'angle, je les vois
Étinceler, résolus et fantastiques :
Quand je dors je les sens qui planent
Grand ouverts au-dessus de moi.

Je sais qu'il y a des feux follets qui dans la nuit
Mènent le voyageur à sa perte :
Je me sens entraîné par tes yeux,
Mais où me mènent-ils, je ne le sais pas.


IMPORTANT NOTE: The material directly above is protected by copyright and appears here by special permission. If you wish to copy it and distribute it, you must obtain permission or you will be breaking the law. Once you have permission, you must give credit to the author and display the copyright symbol ©. Copyright infringement is a criminal offense under international law.

Gentle Reminder
This website began in 1995 as a personal project, and I have been working on it full-time without a salary since 2008. Our research has never had any government or institutional funding, so if you found the information here useful, please consider making a donation. Your gift is greatly appreciated.
     - Emily Ezust

Browse imslp.org (Petrucci Music Library) for Lieder or choral works