by Paul Verlaine (1844 - 1896)

Je fais souvent ce rêve étrange et...
Language: French (Français) 
Available translation(s): ENG ITA
Je fais [souvent]1 ce rêve étrange et pénétrant
D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime,
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même,
Ni tout à fait une autre, et m'aime, et me comprend.

Car elle me comprend, et mon coeur, transparent
Pour elle seule hélas cesse d'être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

Est-elle [brune, blonde]2 ou rousse? je l'ignore...
Son nom? je me souviens qu'il est doux et sonore,
Comme ceux des aimés que la Vie exila;

Son regard est pareil au regard des statues
Et, pour sa voix, lointaine, et calme et grave, elle a 
L'inflexion des voix chères qui se sont tues.

About the headline (FAQ)

View original text (without footnotes)
1 Bosmans: "parfois"
2 Bosmans: "blonde, brune"

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

Settings in other languages, adaptations, or excerpts:

  • Also set in German (Deutsch), a translation by Hermann Hesse (1877 - 1962) , title 1: "Traum", title 2: "Mon rêve familier aus dem Französischen des Paul Verlaine", written 1901, first published <<1915 ENG ENG ITA ; composed by Laci Boldemann, Richard Czelinski, Willi Czernik, Artur Immisch, Richard Trunk.

Other available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Peter Low) , "My familiar dream", copyright © 2000, (re)printed on this website with kind permission
  • ITA Italian (Italiano) (Ignazio Giacona) , "Il mio sogno familiare", copyright © 2010, (re)printed on this website with kind permission


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]