No Exit - 6 poèmes de Paul Gilson

by Jean-Michel Damase (1928 - 2013)

1. Absent-minded [sung text checked 1 time]

C’est toi que j’appelais du fond de mon enfance
Je te vois revenir et ton regard sans fin
dépasse notre vie en découvrant demain
celui que je serai pour abolir l’absence

On peut toujours être heureux
quand l’avenir a les yeux bleus

Authorship:

Researcher for this text: François Le Roux

2. Post-card [sung text checked 1 time]

     En vacances du cœur
Êtes-vous morte ou vive et vous verrai-je ailleurs

Rien ne me retient plus dans le désert des pierres
je réponds pour mémoire à l’appel de mon nom

Mon amour rendez-moi ma campagne première
où l’oiseau du dimanche avait toujours raison

Authorship:

Researcher for this text: François Le Roux

3. O Nightingale [sung text checked 1 time]

L’oiseau du souvenir ne veut plus s’endormir
Il chante au fond des fleurs de toutes les couleurs
Il répète son nom pour réveiller ma peine
Belle anglaise l’enfant ne cesse de gémir
L’écho d’une voix morte en rêve une pâleur
voilà donc ma richesse au point du jour d’exil
Fortune du soleil pièces d’or des fontaines
j’aurais donné tous ces trésors pour un sourire
d’émigrante introuvable ailleurs que dans mon cœur
Lorna de Maida Vale Oiseau j’ai dit Ainsi soit-il.

Authorship:

Researcher for this text: François Le Roux

4. Remembrance [sung text checked 1 time]

Projecteurs balayez un monde de décombres

Les enfants de minuit retrouveront demain
et Renaud qui portait ses tripes en sa main
et le mari soldat mort vivant des complaintes

La foule tourne en rond dans le Jardin des Plaintes
mais te reconnaîtrai-je au milieu des rumeurs
de l’angoisse amoureuse et à quel cri du cœur

Il y a si longtemps que j’ai perdu mon ombre

Authorship:

Researcher for this text: François Le Roux

5. San Francisco Night [sung text checked 1 time]

Je crois qu’il n’a jamais fait plus noir que ce soir
où la sirène pleure au bord du monde en ruines
Mais la merveille vaut le prix du désespoir
Aussi profil perdu d’amour je te dessine

en aveugle et j’attends nocturne de l’enfance
que l’enchanteur ranime un oiseau mort de froid
Sans avoir révélé le secret de la chance
Amour amour toujours dans mon rêve à l’étroit

Authorship:

Researcher for this text: François Le Roux

6. Faire-part [sung text checked 1 time]

Je parle pour les fleurs qui me liront demain
    comme l’homme aujourd’hui traduit rosa la rose
A vous œillets géants ou lauriers nains
je livre le secret de ces métamorphoses

Un feu d’enfer sur terre épargnera vos graines
et nos cendres seront l’engrais du souvenir
que vous retrouverez dans un défaut de plaine
entre le nouveau monde et le dernier soupir

Authorship:

From Ballades pour fantômes, in "Poésie 50", no. 61, P. Seghers, Paris, 1950, the last poem (14th).


Researcher for this text: François Le Roux
Total word count: 360