by Paul Gilson (1904 - 1963)

Faire‑part
Language: French (Français) 
Je parle pour les fleurs qui me liront demain
    comme l’homme aujourd’hui traduit rosa la rose
A vous œillets géants ou lauriers nains
je livre le secret de ces métamorphoses

Un feu d’enfer sur terre épargnera vos graines
et nos cendres seront l’engrais du souvenir
que vous retrouverez dans un défaut de plaine
entre le nouveau monde et le dernier soupir

From Ballades pour fantômes, in "Poésie 50", no. 61, P. Seghers, Paris, 1950, the last poem (14th).


Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: François Le Roux

This text was added to the website: 2021-11-11
Line count: 8
Word count: 61