Deux Romances sans paroles

Song Cycle by Pierre Salet

Word count: 191

1. Première romance sans paroles [sung text not yet checked]

C'est l'extase langoureuse,
C'est la fatigue amoureuse,
C'est tous les frissons des bois
Parmi l'étreinte des brises,
C'est vers les ramures grises
Le choeur des petites voix.

O le frêle et frais murmure !
Cela gazouille et susurre,
Cela ressemble au [cri]1 doux
Que l'herbe agitée expire...
Tu dirais, sous l'eau qui vire,
Le roulis sourd des cailloux.

Cette âme qui se lamente
[En]2 cette plainte dormante
C'est la nôtre, n'est-ce pas ?
La mienne, dis, et la tienne,
Dont s'exhale l'humble antienne
Par ce tiède soir, tout bas ?

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CAT Catalan (Català) [singable] (Núria Colomer) , copyright © 2020, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Emily Ezust) , "It is the langorous ecstasy", copyright ©
  • GER German (Deutsch) (Pierre Mathé) , "Es ist die verführerische Verzückung", copyright © 2012, (re)printed on this website with kind permission
  • GER German (Deutsch) (Bertram Kottmann) , copyright © 2015, (re)printed on this website with kind permission
  • SPA Spanish (Español) (Mónica Luz Alvarez Jiménez) , no title, copyright © 2012, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)
1 Fauré: "bruit"
2 Fauré: "Et"

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

2. Deuxième romance sans paroles [sung text not yet checked]

Ô triste, triste était mon âme
À cause, à cause d'une femme. 

Je ne me suis pas consolé 
Bien que mon cœur s'en soit allé.

Bien que mon cœur, bien que mon âme 
Eussent fui loin de cette femme. 

Je ne me suis pas consolé,
Bien que mon cœur s'en soit allé. 

Et mon cœur, mon cœur trop sensible 
Dit à mon âme : Est-il possible, 

Est-il possible, -- le fût-il, -- 
Ce fier exil, ce triste exil ? 

Mon âme dit à mon cœur : Sais-je 
Moi-même, que nous veut ce piège 

D'être présents bien qu'exilés, 
Encore que loin en allés ?

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Laura L. Nagle) , "Oh, sad, sad was my heart", copyright © 2007, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Amy Pfrimmer) , copyright © 2020, (re)printed on this website with kind permission
  • GER German (Deutsch) (Pierre Mathé) , "O traurig, traurig war meine Seele", copyright © 2012, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]