Dans le clocher de mon village
Language: French (Français) 
Dans le clocher de mon village 
Il est un sonore instrument,
Que j'écoutais dans mon jeune âge
Comme une voix du firmament.

Quand, après une longue absence,
Je revenais au toit natal,
J'épiais dans l'air à distance,
Les doux sons du pieux métal.

Dans sa voix je croyais entendre 
La voix joyeuse du vallon ;
La voix d'une sœur douce et tendre,
D'une mère émue à mon nom !

Maintenant quand j'entends encore 
Ses sourds tintemens sur les flots,
Chaque coup du battant sonore 
Me semble jeter des sanglots.

Pourquoi ? Dans la tour isolée
C'est le même timbre argentin ;
Le même hymne sur la vallée,
Le même salut au matin ! 

Ah ! c'est que depuis le baptême
La cloche au triste tintement 
A tant sonné pour ceux que j'aime
L'agonie et l'enterrement !

C'est qu'au lieu des jeunes prières 
Ou du Te Deum triomphant,
Il fait vibrer les froides pierres
De ma mère et de mon enfant ! 

Ainsi quand ta voix si connue 
Revint hier me visiter,
Je crus que du haut de la nue
L'ancienne joie allait chanter.

Mais, hélas ! du divin volume
Où tes doux chants m'étaient ouverts
Je ne sais quel flot d'amertume 
Coulait en moi dans chaque vers ! 

C'est toujours le même génie,
La même âme, instrument humain ;
Mais avec la même harmonie, 
Comme tout pleure sous ta main ! 

Ah ! pauvre mère ! Ah ! pauvre femme ! 
On ne trompe pas le malheur ;
Les vers sont le timbre de l'âme ; 
La voix se brise avec le cœur.

Toujours au sort le chant s'accorde.
Tu veux sourire en vain ; je voi
Une larme sur chaque corde
Et des frissons sur chaque doigt.

A ces vains jeux de l'harmonie 
Disons ensemble un long adieu.
Pour sécher les pleurs du génie
Que peut la lyre ? Il faut un Dieu.

L. Bordèse sets stanzas 1-4, 6, 8

About the headline (FAQ)

Confirmed with Œvres complètes de M. A. de Lamartine, Nouvelle Édition, Tome deuxième, Paris, Charles Gosselin, 1850, pages 304-306.


Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

This text was added to the website: 2014-09-07
Line count: 52
Word count: 314