by Roger Frène (1878 - 1939)

Lunaire
Language: French (Français) 
Available translation(s): ENG
Aux sources traversant
Les grands draps des prairies
Les cressons frais
Et bleus abritent les crapauds
Qui lancent d'une voix douce,
Jamais tarie dans la lune,
Leur musical et même mot.
Des linges sont restés aux buissons
Des lessives...
Les arbres des jardins de mai
Sentent leurs fleurs invisibles
Tomber à la note plaintive
Qui vient des prés d'argent
Comme d'amoureux pleurs.
Le cerisier léger,
Le bouleau pâle et tendre,
Évaporent un clair feuillage adolescent
Et s'illuminent jusqu'à ne devenir que cendre
Sous le vague baiser de l'azur caressant.
Les flûtes des cressons
Chantent leur pur nocturne ...
La lunaire clarté glisse dans les ruisseaux,
Inonde la vallée ainsi qu'une grande urne
Et remplit l'âme des hommes
Et des troupeaux.

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

Available translations, adaptations, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Laura Prichard) , title 1: "Moonlight", copyright © 2016, (re)printed on this website with kind permission


Researcher for this text: Guy Laffaille [Guest Editor]

Text added to the website: 2014-11-01 00:00:00
Last modified: 2014-11-01 00:02:59
Line count: 25
Word count: 120