by Émile André (1838 - 1897)

Barbe‑Bleue
Language: French (Français) 
Il était une fois un homme
Possédant des mille et des cent,
Ayant tant d'argent, tant d'argent,
Que lui-même ignorait la somme.
Il n'était pas heureux pourtant,
Car il avait la barbe bleue,
Et chaque femme, en le voyant,
Se sauvait à plus d'une lieue !
Barbe-Bleue, c'est certain,
Était un fameux lapin.

Enfin il trouva damoiselle
Qui l'épousa pour son argent.
« Je vais faire un voyage urgent, »
Un beau jour dit-il à la belle.
« Je laisse mes clefs, les voici,
Servez-vous-en, je vous les prête,
Mais n'usez pas de celle-ci,
La clef de la chambre secrète ! »
Barbe-Bleue, c'est certain,
Était un fameux lapin.

Cette clef était si petite,
Que notre dame elle tenta.
La curiosité l'emporta :
A la chambre elle alla de suite,
Et que vit-elle ? ah ! quel tableau !
La pauvrette tomba des nues ...
Après un grand portemanteau
Elle vit six femmes pendues !!!
Barbe-Bleue, c'est certain,
Était un fameux lapin.

Elle veut refermer la porte,
La clef tombe au milieu du sang !
Elle pousse un grand cri perçant
Et s'enfuit folle, à demi morte.
O ciel ! Barbe-Bleue apparait !
« Je reviens, » dit-il, « de voyage.
Mes clefs, mes clefs ! vit', s'il vous plait !
Avez-vous, madame, été sage ? »
Barbe-Bleue, c'est certain,
Était un fameux lapin.

« Je sais tout, je suis perspicace !
Vous avez vu l'endroit secret.
Madame, dans ce cabinet
Vous aurez la septième place. »
« Ah ! monsieur, grâce ! pardon ! »
« Non, non, madame, il faut qu'on meure ! »
« Un seul instant ! vous êt's si bon ! »
« Soit ! je vous accorde un quart d'heure. »
Barbe-Bleue, c'est certain,
Était un fameux lapin.

Sa sœur Anne elle appelle vite,
Lui dit : « Monte en haut de la tour,
Car mes deux frères en ce jour
M'ont promis de m' rendre visite.
Sœur Anne, vois-tu rien venir,
D'aussi loin que ton regard plane ?
Je ne veux pas encor mourir ...
Ah ! dis-moi, sœur Anne, sœur Anne ! »
Barbe-Bleue, c'est certain,
Était un fameux lapin.

« Non ... je vois l'herbe qui verdoie,
Le soleil qui poudroie ... » hélas !
Repassant son grand coutelas
Barbe-Bleue était dans la joie.
« Sœur Anne, vois-tu rien venir,
D'aussi loin que ton regard plane ?
« Si je vois deux seigneurs courir, »
S'écria tout-à-coup sœur Anne.
Barbe-Bleue, c'est certain,
Était un fameux lapin.

« Allons, il faut mourir, madame, »
Dit Barbe-Bleue avec aplomb.
Et, l'empoignant par le chignon,
Il brandit sa terrible lame ...
Les deux frères, saisis d'effroi,
En foncent la porte et s'approchent :
A Barbe-Bleue ils poussent droit
Et comme un dindon ils l'embrochent !
Barbe-Bleue, c'est certain,
Était un fameux lapin.

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Johann Winkler

This text was added to the website: 2020-07-19
Line count: 80
Word count: 468