by Émile André (1838 - 1897)

Barbe‑Bleue
Language: French (Français) 
Il était une fois un homme
Possédant des mille et des cent,
Ayant tant d'argent, tant d'argent,
Que lui-même ignorait la somme.
Il n'était pas heureux pourtant,
Car il avait la barbe bleue,
Et chaque femme, en le voyant,
Se sauvait à plus d'une lieue !
Barbe-Bleue, c'est certain,
Était un fameux lapin.

Enfin il trouva damoiselle
Qui l'épousa pour son argent.
« Je vais faire un voyage urgent, »
Un beau jour dit-il à la belle.
« Je laisse mes clefs, les voici,
Servez-vous-en, je vous les prête,
Mais n'usez pas de celle-ci,
La clef de la chambre secrète ! »
Barbe-Bleue, c'est certain,
Était un fameux lapin.

Cette clef était si petite,
Que notre dame elle tenta.
La curiosité l'emporta :
A la chambre elle alla de suite,
Et que vit-elle ? ah ! quel tableau !
La pauvrette tomba des nues ...
Après un grand portemanteau
Elle vit six femmes pendues !!!
Barbe-Bleue, c'est certain,
Était un fameux lapin.

Elle veut refermer la porte,
La clef tombe au milieu du sang !
Elle pousse un grand cri perçant
Et s'enfuit folle, à demi morte.
O ciel ! Barbe-Bleue apparait !
« Je reviens, » dit-il, « de voyage.
Mes clefs, mes clefs ! vit', s'il vous plait !
Avez-vous, madame, été sage ? »
Barbe-Bleue, c'est certain,
Était un fameux lapin.

« Je sais tout, je suis perspicace !
Vous avez vu l'endroit secret.
Madame, dans ce cabinet
Vous aurez la septième place. »
« Ah ! monsieur, grâce ! pardon ! »
« Non, non, madame, il faut qu'on meure ! »
« Un seul instant ! vous êt's si bon ! »
« Soit ! je vous accorde un quart d'heure. »
Barbe-Bleue, c'est certain,
Était un fameux lapin.

Sa sœur Anne elle appelle vite,
Lui dit : « Monte en haut de la tour,
Car mes deux frères en ce jour
M'ont promis de m' rendre visite.
Sœur Anne, vois-tu rien venir,
D'aussi loin que ton regard plane ?
Je ne veux pas encor mourir ...
Ah ! dis-moi, sœur Anne, sœur Anne ! »
Barbe-Bleue, c'est certain,
Était un fameux lapin.

« Non ... je vois l'herbe qui verdoie,
Le soleil qui poudroie ... » hélas !
Repassant son grand coutelas
Barbe-Bleue était dans la joie.
« Sœur Anne, vois-tu rien venir,
D'aussi loin que ton regard plane ?
« Si je vois deux seigneurs courir, »
S'écria tout-à-coup sœur Anne.
Barbe-Bleue, c'est certain,
Était un fameux lapin.

« Allons, il faut mourir, madame, »
Dit Barbe-Bleue avec aplomb.
Et, l'empoignant par le chignon,
Il brandit sa terrible lame ...
Les deux frères, saisis d'effroi,
En foncent la porte et s'approchent :
A Barbe-Bleue ils poussent droit
Et comme un dindon ils l'embrochent !
Barbe-Bleue, c'est certain,
Était un fameux lapin.

Authorship:

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive):


Researcher for this text: Johann Winkler

This text was added to the website: 2020-07-19
Line count: 80
Word count: 468