by Émile André (1838 - 1897)

Le chat botté
Language: French (Français) 
Un meunier mourant, las ! en sa cabane
A ses trois enfants son bien partagea :
L'un eut le moulin, le second eut l'âne ;
Au troisième enfin il donna le chat.
Le plus jeune dit : « Il faut reconnaître
Que j'ai peu de chance. » « Eh bien ! » dit le chat,
« Tenez, donnez-moi des bottes, mon maître,
Et puis un grand sac, et vous verrez ça. »
 Voilà la vérité, 
 Toute la vérité,
 Rien que la vérité
 Sur le chat botté.

Maître Chat botté dans une garenne
S'en va se poster et prend un lapin ;
Chez monsieur le Roi, chez madam' la Reine
Il sonne aussitôt : Drelin, din, din, din.
« Sire, » dit le chat, « veuillez me permettre
De vous présenter ce petit lapin
D'la part du marquis d'Carabas, mon maître. »
« Merci, » dit le Roi, « justement j'ai faim. »
 Voilà la vérité, 
 Toute la vérité,
 Rien que la vérité
 Sur le chat botté.

Le Roi se prom'nait. Le chat, plein de joie,
A son maître dit : « Baignez vous, Monsieur.
Au s'cours ! le marquis d'Carabas se noie !
Au s'cours ! » dit le chat, « ah! mon Dieu ! mon Dieu ! »
Le Roi sur-le-champ ordonne à ses gardes
D'aller au secours du pauvre marquis,
Et le chat, ayant bien caché ses hardes,
Le bon Roi lui prête un de ses habits.
 Voilà la vérité, 
 Toute la vérité,
 Rien que la vérité
 Sur le chat botté.

Il le fait monter dans sa bell' voiture,
Et près de sa fille il le fait assoir.
Elle le trouva de bonne figure,
Ce qui certain'ment peu se concevoir.
Le chat dit à ceux qu'il voyait paraître :
« Si vous ne dit's pas qu'ces propriétés
Sont cell's du Marquis d'Carabas, mon maître,
Vous serez hachés comm' chair à pâtés.
 Voilà la vérité, 
 Toute la vérité,
 Rien que la vérité
 Sur le chat botté.

Le chat arriva, sur cette aventure,
Dans le beau château d'un ogre puissant.
« Bonjour, » lui dit-il, « seigneur, on m'assure
Que vous possédez un don ravissant :
De tout animal vous prenez la forme.
Pourriez-vous, Monsieur, vous changer en rat ? »
« Parbleu ! » répond l'ogre. « En un rat énorme
Le voilà changé. » Le Chat le croqua.
 Voilà la vérité, 
 Toute la vérité,
 Rien que la vérité
 Sur le chat botté.

Au château le Roi vint rendre visite.
« Votre majesté, » dit le chat, « n'est pas
Chez un étranger ; c'est ici qu'habite
Mon maître, le grand marquis d'Carabas. »
« Comment ? » dit le Roi, « que viens-je d'entendre ?
Mais c'est admirable ! Allons, cher marquis,
Il ne tient qu'à vous d'être alors mon gendre !
Vous êtes vraiment le coq du pays ! »
 Voilà la vérité, 
 Toute la vérité,
 Rien que la vérité
 Sur le chat botté.

Et voilà comment, sans bien, sans famille,
Le fils du meunier, grâce au Chat Botté,
Épousa du Roi la charmante fille
Et fut successeur de sa Majesté.
Quant au Chat Botté, pour qu'on n'en ignore,
Il faut grand seigneur et riche à plaisir.
Après les souris s'il courait encore,
C'était, en tous cas, pour se divertir.
 Voilà la vérité, 
 Toute la vérité,
 Rien que la vérité
 Sur le chat botté.

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Johann Winkler

This text was added to the website: 2020-07-19
Line count: 84
Word count: 557