possibly by Marguerite de France (1552 - 1625) and possibly by Jacquette de Montbron (1542 - 1598)

L'amour ressemble un champ, le...
Language: French (Français) 
L'amour ressemble un champ, le laboureur, l'amant ; 
L'un et l'autre présume, à la fin de l'année, 
Selon qu'elle sera mauvaise ou fortunée,
Moissonner le chardon, la paille ou le fourment. 

La paille, est la douceur d'un vain contentement, 
Mais le vent la desrobe aussitost qu'elle est née ;
Le chardon, la rigueur d'une Dame obstinée, 
Et la grace est le grain qu'on recueille en l'aimant. 

L'amant ne peut gaigner, pour service qu'il face,
Un point d'honneur plus haut qu'estre en la bonne grace 
D'une Dame accomplie, objet de sa langueur. 

La grace vient du cœur, et toute autre espérance
S'esloigne du devoir d'honneste récompense. 
Que désire -- l'on plus, en amour, que le cœur ?

About the headline (FAQ)

Confirmed with Poésies inédites de Pierre de Bourdeille, Seigneur Abbé de Brantôme, Baron de Richemont. Publiées d'après le manuscrit original par le Dr E. Galy, Paris, Imprimerie A. Lahure, 1880, page 60. In this edition, the poem is indicated by the Abbé de Brantôme (c1540 -- 15 July 1614) as a "Sonnet qui me fut envoyé d'une dame bien sage et bien vertueuse". There is also a note by the editor indicating "L'auteur de ce sonnet nous est inconnu. Marguerite de Valois et Jacquette de Montberon pourraient peut-être se le disputer. Brantôme a répondu très décemment et respectueusement."


Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

This text was added to the website: 2018-06-22
Line count: 14
Word count: 115