Retour
Language: French (Français) 
Quand le poëte ailé, le rossignol fidèle,
Après un long exil a quitté sa prison,
Quand la cage de fer qui déchirait son aile
L'a vu partir joyeux... l'enfant de l'horizon !

Il s'élance au travers des vents et des orages :
Qu'importe!... il voit au loin sourire de beaux jours,
Et la forêt profonde avec ses frais ombrages,
Et le nid, le doux nid où furent ses amours.

Tel, après un long mois d'absence et de tristesses,
J'ai revu mes trésors : ta main, nid de tendresses,
Tes yeux profonds et doux, sourire de mes jours;

Ton coeur, fleur de mon coeur, vivante poésie ;
Et l'ange familier qui chantait dans ma vie
A retrouvé ses chants, sa joie et ses amours !

Confirmed with Alfred Blot, Idéales poésies, Paris, Librairie internationale, 1870, pages 91-92.


Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Guy Laffaille [Guest Editor]

Text added to the website: 2019-05-04 00:00:00
Last modified: 2019-05-23 14:15:50
Line count: 14
Word count: 124