by Aloysius Bertrand (1807 - 1841)

Ondine
Language: French (Français) 
- " Écoute ! - Écoute ! - C'est moi, c'est Ondine 
qui frôle de ces gouttes d'eau les losanges sonores 
de ta fenêtre illuminée par les mornes rayons de la lune ;
et voici, en robe de moire, la dame châtelaine 
qui contemple à son balcon la belle nuit étoilée 
et le beau lac endormi.

" Chaque flot est un ondin qui nage dans le courant,
chaque courant est un sentier qui serpente vers mon palais,
et mon palais est bâti fluide, au fond du lac, 
dans le triangle du feu, de la terre et de l'air.

" Écoute ! - Écoute ! - Mon père bat l'eau coassante
d'une branche d'aulne verte, et mes sœurs caressent 
de leurs bras d'écume les fraîches îles d'herbes, 
de nénuphars et de glaïeuls, ou se moquent du saule caduc 
et barbu qui pêche à la ligne ! "

*

Sa chanson murmurée, elle me supplia de recevoir son anneau 
à mon doigt pour être l'époux d'une Ondine, 
et de visiter avec elle son palais pour être le roi des lacs.

Et comme je lui répondais que j'aimais une mortelle,
boudeuse et dépitée, elle pleura quelques larmes, 
poussa un éclat de rire, et s'évanouit en giboulées 
qui ruisselèrent blanches le long de mes vitraux bleus.

Note: this is a prose text. The line-breaks have been added arbitrarily.


Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

    [ None yet in the database ]

Settings in other languages, adaptations, or excerpts:


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

Text added to the website: 2019-11-04 00:00:00
Last modified: 2019-11-04 09:10:37
Line count: 23
Word count: 212