by Émile Favin (1848 - 1884)

Mignonne, puisque le soleil
Language: French (Français) 
Mignonne, puisque le soleil
S'en va porter ailleurs sa flamme, 
Laisse-moi réchauffer mon âme 
Au feu de ton œil sans pareil ! 
D'un peu d'amour fais-moi l'aumône !
Ta jeunesse est tout mon trésor :
Comme bijoux, j'ai ta personne, 
Comme parfums, tes cheveux d'or !

Voici venir la blonde automne.
Ô mignonne ! l’été vermeil
A vu fuir le dernier soleil !
Le bois sombre se découronne ...
Les fleurs vont mourir sous nos yeux ...
Mais notre amour dure quand même !
Tout passe, et nous restons joyeux,
En nous disant bien bas: « Je t’aime !»

Novembre peut geler les bois ... 
Que fait à mon âme la glace, 
Si je puis retrouver la place 
De nos doux baisers d'autrefois ?
J'ai peur ! le vent souffle en colère ...
Ne connais-tu pas les pitiés ?
Donne un baiser, donne, ma chère,
Ou je meurs d'amour à tes piés ! 

R. Castro sets stanza 2

About the headline (FAQ)

Confirmed with Émile Favin, La Comédie de l'Amour, Paris Paul Ollendorf, Éditeur, 1877, poem number XXXII p. 89.


Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Research team for this text: Emily Ezust [Administrator] , Bertram Kottmann

Text added to the website: 2019-11-04 00:00:00
Last modified: 2019-11-04 14:33:28
Line count: 24
Word count: 153