by Pierre de Ronsard (1524 - 1585)

Plût‑il à Dieu n'avoir jamais tâté
Language: French (Français) 
Available translation(s): ENG
Plût-il à Dieu n'avoir jamais tâté
Si follement le tétin de m'amie !
Sans lui vraiment l'autre plus grande envie,
Hélas ! ne m'eût, ne m'eût jamais tenté.

Comme un poisson, pour s'être trop hâté,
Par un appât, suit la fin de sa vie,
Ainsi je vois où la mort me convie,
D'un beau tétin doucement apâté.

Qui eût pensé, que le cruel destin
Eût enfermé sous un si beau tétin
Un si grand feu, pour m'en faire la proie ?

Avisez donc, quel serait le coucher
Entre ses bras, puisqu'un simple toucher
De mille morts, innocent, me froudroie.

J. Castro sets stanzas 1, 3-4
F. Regnard sets lines 1-4

About the headline (FAQ)

Modernized form.
Text as set by Castro:
Pleut-il à Dieu n'avoir jamais taté
  Si follement le tetin de m'amie!
  Sans luy vrayement l'autre plus grand' envie,
  Helas! ne m'eut, ne m'eut jamais tanté.

Qui eut pensée, que le cruel destin
  Eut enfermé sous un si beau tetin
  Un si grand feu, pour m'en faire la proie?
Avisés donc, quel seroit le coucher
  Entre ses bras, puis qu'un simple toucher
  De mille mors, innocent, me foudroie.

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

Set in a modified version by Anthoine de Bertrand, Guillaume Boni.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (David Wyatt) , "Would to God I'd never nibbled", copyright © 2012, (re)printed on this website with kind permission


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

This text was added to the website between May 1995 and September 2003.
Line count: 14
Word count: 99