by Émile Deschamps (1791 - 1871)

Premiers transports
Language: French (Français) 
Premiers transports que nul n'oublie!
Premiers aveux, premiers serments
De deux amants
Sous les étoiles d'Italie;
Dans cet air chaud et sans zéphyrs
Que l'oranger au loin parfume,
Où se consume
Le rossignol en long soupirs!
Quel art dans sa langue choisie,
Rendrait vos célestes appas?
Premier amour, n'êtes vous pas
Plus haut que toute poésie?
Ou ne seriez-vous point, dans notre exil mortel,
Cette poésie elle-même,
Dont Shakespeare lui seul eut le secret suprême
Et qu'il remporta dans le ciel!
Heureux enfants aux cœurs de flamme,
Liés d'amour par le hasard
D'un seul regard,
Vivant tous deux d'une seule âme,
Cachez le bien sous l'ombre en fleurs,
Ce feu divin qui vous embrase,
Si pure extase
Que ses paroles sont des pleurs!
Quel roi de vos chastes délires
Croirait égaler les transports?
Heureux enfants! et quels trésors
Payeraient un seul de vos sourires?
Ah! savourez longtemps cette coupe de miel,
Plus suave que les calices
Où les anges de Dieu, jaloux de vos délices,
Puisent le bonheur dans le ciel!

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

  • by Hector Berlioz (1803 - 1869), "Premiers transports" [contralto, chorus, and orchestra], from Roméo et Juliette, Symphonie dramatique d'après la tragédie de Shakespeare [
     text verified 1 time
    ]

Researcher for this text: Ferdinando Albeggiani

This text was added to the website: 2008-08-13
Line count: 32
Word count: 171