by Gabriele D'Annunzio (1863 - 1938)

Et voici le printemps de notre amour....
Language: French (Français) 
Et voici le printemps de notre amour. Exulte 
dans ton sang et jubile au bout de ta douleur,
quand même tu n'aurais à cueillir d'autre fleur 
que le héros jailli de la racine occulte.

«Sonnerai l'olifant», dit l'Ancêtre. O tumulte
de tes chênes! O vent de l'immense clameur!
Hauts sont tes puys, tes vaux profonds. On meurt, on meurt;
et chacun de tes morts dans ta beauté se sculpte!

Entendez le signal, combattants, combattants,
À mes prises aux corps comme aux ceps le printemps,
Comme aux poignées les fers, les bannières aux hampes.

Roland le comte sonne; et tout en est fumant,
et en saigne sa bouche, en éclatent ses tempes.
«Frappez, Français, frappez! C'est mon commandement.» 

About the headline (FAQ)

First published in the journal Figaro, May 5, 1915.


Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

    [ None yet in the database ]


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

Text added to the website: 2018-11-27 00:00:00
Last modified: 2018-11-27 19:47:28
Line count: 14
Word count: 117