by Édouard Grenier (1819 - 1901)

Épithalame
Language: French (Français) 
Quand les bruns matelots des mers orientales
Lancent leur barque en mer pour la première fois,
Avant de l'éloigner de ses rives natales,
Ils couronnent de fleurs ses fragiles parois ;
Puis, le front découvert devant la mer profonde,
Il lui dissent en chœur sa bienvenue au monde
Du geste et de la voix !

Vous aussi, dans ce jour plein de joie et de trouble,
Vous lancez à la mer un navire adoré,
Frais et riant espoir d'une famille double.
La terre l'a béni, le ciel l'a consacré,
Chaque vœu de nos cœurs vers le bonheur le pousse.
Qu'il en maintenant sous la main, ferme et douce,
Du pilote enivré.

Nous, qui restons au bord, nous prierons les étoiles
D'apaiser sur leur route et la vague et le vent.
Que le zéphir léger souffle seul dans leurs voiles !
Qu'ils traversent en paix la vie au flot mouvant.
Mais, avant de quitter la rive maternelle,
Qu'ils promettent au moins de revenir près d'elle,
De revenir souvent !

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Johann Winkler

This text was added to the website: 2020-04-24
Line count: 21
Word count: 168