Le départ des cavaliers
Language: French (Français) 
Available translation(s): ENG
Un cri formidable est parti
Du séjour du tonnerre;
Toute la France a retenti
D'un nouveau bruit de guerre.
L'enclume de Vulcain gémit;
Pallas prend son armure;
Epouvanté, l'écho frémit
Et laisse un long murmure.

Allez, allez, ardents coursiers
Qu'appelle la patrie,
Servir dans les champs de lauriers 
Une cause chérie!
Que chacun de vous en succès
Luttant d'ardeur égale,
Soit d'un Alexandre français
Le nouveau Bucéphale!

Aux sons que viennent de lancer
Les trompettes guerrières
Déjà je vois se hérisser
Vos flottantes crinières;
Je vois dans vos regards brûlants
Les feux de la vaillance,
Et sous vos pieds étincelants
Ceux de l'impatience.

Enfin le signal est donné
A leur brûlante audace;
Ils partent, et l'oeil étonné
Les cherche dans l'espace.
La France a reçu leurs adieux;
Ils volent à la gloire
Et des hennissements joyeux
Sont leurs chants de victoire.

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Faith J. Cormier) , "Departure of the horsemen", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission


Researcher for this text: Auditorium du Louvre

This text was added to the website between May 1995 and September 2003.
Line count: 32
Word count: 141