by Anonymous / Unidentified Author

J'avais un ami
Language: French (Français) 
J'avais un ami, Dieu l'avait voulu,
C'était la douceur unie à la grâce.
Chez un pharmacien de première classe
Il dulcifiait le calme tolu.

Là, dans l'ombre il sucrait les potions amères
D'un doigt occulte et seul, toin des regards sévères.
Son patron, qui savait aussi l'apprécier,
L'avait surnommé le Grand Sucrier.

Il avait des yeux - il en avait deux,
Mais ce n'était pas ceux de tout le monde.
Ils étaient à lui comme sont à l'onde
Les vagues d'azur et les poissons bleus.

Il avait un chapeau d'une forme très haute
Qu'il mettait avec la superbe redingote
Qu'on la lui avait fait cadeau avec l'étui.
Il avait encor autre chose à lui.

Un soir il me dit : "Le sucre a baissé.
Le patron renonce à mes bons services.
Il attend, dit-il, des temps plus propices
Quand la crise du sucre aura passé."
Ensuite il prononça ces mots énigmatiques :
"Le métier est foutu pour les diabétiques."
Il m'embrassa, puis il partit pour Châteauroux.
J'avais un ami si tendre et si doux.

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Guy Laffaille [Guest Editor]

This text was added to the website: 2009-02-10
Line count: 24
Word count: 174