by Louis de Lyvron (1835 - 1894)

Chanson du chamelier
Language: French (Français) 
Plus loin qu'Alger la mouette blanche,
que Tripoli, la perle noire,
que Fez où les chameaux se couchent,
écrasés sous les sacs d'or,
au pays, au pays, au pays où le ciel flambe,
le grand Sphinx est endormi.

Au pays où le ciel flambe,
le grand Sphinx est endormi
mais quand la lune aux lèvres pâles
caresse ses longs yeux baissés,
sa paupière se relève,
puis il chante : écoutez !

Je comprends les deux mots
que disent les étoiles au vent du Sud ;
je comprends les deux mots
que disent les flots du Nil au sable roux !

Je comprends les deux mots
que disent les flots du Nil ;
Je comprends les deux mots
que pleurent les hommes sur les murs gravés ;
je fais des chansons
pour le sage qui regarde dans le passé !

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)


Researcher for this text: Guy Laffaille [Guest Editor]

This text was added to the website: 2020-07-01
Line count: 22
Word count: 139