by Louise-Rose Gérard (1866 - 1953), as Rosemonde Gérard

Les cigales
Language: French (Français) 
Available translation(s): ENG
Le soleil est droit sur la sente,
L'ombre bleuit sous les figuiers ;
Ces cris au loin multipliés,
C'est Midi, c'est Midi qui chante.

Sous l'astre qui conduit le chœur,
Les chanteuses dissimulées
Jettent leurs rauques ululées,
De quel infatigable cœur !

Les cigales, ces bestioles,
Ont plus d'âme que les violes ;
Les cigales, les cigalons,
Chantent mieux que les violons.

            *
          *   *

S'en donnent-elles, les cigales,
Sur les tas de poussière gris,
Sous les oliviers rabougris
Étoilés de fleurettes pâles ;

[Et sur les euphorbes aussi
Agonisant sur la pierraille,
C'est encor leur voix qui s'éraille
Dans le pauvre gazon roussi.]1

Les cigales, ces bestioles,
Ont plus d'âme que les violes ;
Les cigales, les cigalons,
Chantent mieux que les violons.

            *
          *   *

Aux rustres épars dans le chaume,
Le grand astre torrentiel,
À larges flots, du haut du ciel,
Verse le sommeil et son baume.

Tout est mort, rien ne bruit plus
Qu'elles, toujours, les forcenées,
Entre les notes égrenées
De quelque lointain Angelus.
 
Les cigales, ces bestioles,
Ont plus d'âme que les violes ;
Les cigales, les cigalons,
Chantent mieux que les violons.

View original text (without footnotes)

Confirmed with Rosemonde Gérard, Les Pipeaux, Paris, Alphonse Lemerre, 1889, pages 40-43.

1 Chabrier:
Et grises de chanter ainsi,
Elles font leur musique folle;
Et toujours leur chanson s'envole
Des touffes du gazon roussi!

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English [singable] (Peter Low) , "The cicadas", copyright © 2002, (re)printed on this website with kind permission


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

This text was added to the website between May 1995 and September 2003.
Line count: 40
Word count: 189