×

It's been 3 years since our last fund-raising drive. Help us keep the Archive free to the public. Your donation will fund the ongoing development of the world's oldest and largest online database of vocal texts and translations.

by Francis Vielé-Griffin (1864 - 1937)

C'était un soir de féeries
Language: French (Français) 
C'était un soir de féeries,
De vapeurs enrubannées,
De mauve tendre aux prairies,
En la plus belle de tes années,
 
Et tu disais -- écho de mon âme profonde, --
Sous l'auréole qui te sacre blonde
Et dans le froissement rythmique de soies :
« Tout est triste de joies ;
Quel deuil emplit le monde ?
Tout s'attriste de joies ».
 
Et je t'ai répondu, ce soir de féeries
Et de vapeurs enrubannées :
« C'est qu'en le lourd arôme estival des prairies,
Seconde à seconde,
S'effeuille la plus belle de tes années ;
Un deuil d'amour est sur le monde
De toutes les heures sonnées ».

Authorship:

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive):


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

This text was added to the website: 2011-03-11
Line count: 17
Word count: 106