Apollinaire

Song Cycle by Robert Caby (1905 - 1992)

Word count: 416

1. Exercice [sung text not yet checked]

Subtitle: Les bombardiers

Vers un village de l'arrière
S'en allaient quatre bombardiers
Ils étaient couverts de poussière
Depuis la tête jusqu'aux pieds

Ils regardaient la vaste plaine
En parlant entre eux du passé
Et ne se retournaient qu'à peine
Quand un obus avait toussé

Tous quatre de la classe seize
Parlaient d'antan non d'avenir
Ainsi se prolongeait l'ascèse
Qui les exerçait à mourir

Authorship

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

2. La boucle retrouvée [sung text not yet checked]

Il retrouve dans sa mémoire
La boucle de cheveux châtains
T'en souvient-il à n'y point croire
De nos deux étranges destins

Du boulevard de la Chapelle
Du joli Montmartre et d'Auteuil
Je me souviens murmure-t-elle
Du jour où j'ai franchi ton seuil

[ ... ]

Authorship

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

3. Mutation [sung text not yet checked]

Une femme qui pleurait
  Eh ! Oh ! Ha !
Des soldats qui passaient
  Eh ! Oh ! Ha !
Un éclusier qui pêchait
  Eh ! Oh ! Ha !
Les tranchées qui blanchissaient
  Eh ! Oh ! Ha !
Des obus qui pétaient
  Eh ! Oh ! Ha !
Des allumettes qui ne prenaient pas
  Et tout
    A tant changé
      En moi
    Tout
      Sauf mon Amour
        Eh ! Oh ! Ha !

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Korin Kormick) , "Mutation", copyright © 2002, (re)printed on this website with kind permission
  • GER German (Deutsch) (Ingrid Schmithüsen) , "Veränderung", copyright © 2013, (re)printed on this website with kind permission
  • GER German (Deutsch) (Julia Henning) , "Veränderung", copyright © 2019, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

4. Les saisons [sung text not yet checked]

C'était un temps béni nous étions sur les plages
Va-t'en de bon matin pieds nus et sans chapeau
Et vite comme va la langue d'un crapaud
L'amour blessait au coeur les fous comme les sages

      As-tu connu Guy au galop
    Du temps qu'il était militaire
      As-tu connu Guy au galop
    Du temps qu'il était artiflot
          À la guerre

C'était un temps béni Le temps du vaguemestre
On est bien plus serré que dans les autobus
Et des astres passaient que singeaient les obus
Quand dans la nuit survint la batterie équestre

      As-tu connu Guy au galop
    Du temps qu'il était militaire
      As-tu connu Guy au galop
    Du temps qu'il était artiflot
          À la guerre

C'était un temps béni Jours vagues et nuits vagues
Les marmites donnaient aux rondins des cagnats
Quelque aluminium où tu t'ingénias
À limer jusqu'au soir d'invraisemblables bagues

      As-tu connu Guy au galop
    Du temps qu'il était militaire
      As-tu connu Guy au galop
    Du temps qu'il était artiflot
          À la guerre

C'était un temps béni La guerre continue
Les Servants ont limé la bague au long des mois
Le Conducteur écoute abrité dans les bois
La chanson que répète une étoile inconnue

      As-tu connu Guy au galop
    Du temps qu'il était militaire
      As-tu connu Guy au galop
    Du temps qu'il était artiflot
          À la guerre

Authorship

First published in La grande revue, Novembre 1917.


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]