Trois Poèmes de Rimbaud

Song Cycle by Lee Hoiby (1926 - 2011)

Word count: 297

1. Le coeur volé [sung text checked 1 time]

Mon triste coeur bave à la poupe,
Mon coeur couvert de caporal:
Ils y lancent des jets de soupe,
Mon triste coeur bave à la poupe:
Sous les quolibets de la troupe
Qui pousse un rire général,
Mon triste coeur bave à la poupe,
Mon coeur couvert de caporal!

Ithyphalliques et pioupiesques
Leurs quolibets l'ont dépravé!
Au gouvernail on voit des fresques
Ithyphalliques et pioupiesques.
&0circ; flots abracadabrantesques,
Prenez mon coeur, qu'il soit lavé!
Ithyphalliques et pioupiesques
Leurs quolibets l'ont dépravé!

Quand ils auront tari leurs chiques,
Comment agir, ô coeur volé?
Ce seront des hoquets bachiques
Quand ils auront tari leurs chiques:
J'aurai des sursauts stomachiques,
Moi, si mon coeur est ravalé:
Quand ils auront tari leurs chiques
Comment agir, ô coeur volé?

Authorship

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

2. L'éternité [sung text checked 1 time]

 Elle est retrouvée.
 Quoi? - L'Eternité.
 C'est la mer allée
 Avec le soleil. 

 Ame sentinelle,
 Murmurons l'aveu
 De la nuit si nulle
 Et du jour en feu.

 Des humains suffrages,
 Des communs élans
 Là tu te dégages
 Et voles selon.

 Puisque de vous seules,
 Braises de satin,
 Le Devoir s'exhale
 Sans qu'on dise: enfin.

 Là pas d'espérance,
 Nul orietur.
 Science avec patience,
 Le supplice est sûr.

 Elle est retrouvée.
 Quoi? - L'Eternité.
 C'est la mer allée
 Avec le soleil.

Authorship

See other settings of this text.

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

3. Rêve pour l'hiver [sung text checked 1 time]

L'hiver, nous irons dans un petit wagon rose
Avec des coussins bleus.
Nous serons bien. Un nid de baisers fous repose
Dans chaque coin moelleux.

Tu fermeras l'oeil, pour ne point voir, par la glace,
Grimacer les ombres des soirs,
Ces monstruosités hargneuses, populace
De démons noirs et de loups noirs.

Puis tu te sentiras la joue égratignée...
Un petit baiser, comme une folle araignée,
Te courra par le cou

Et tu me diras: "Cherche!" en inclinant la tête,
- Et nous prendrons du temps à trouver cette bête
- Qui voyage beaucoup

Authorship

See other settings of this text.

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]