Trois chansons apocryphes

Song Cycle by Olivier Greif (1950 - 2000)

Word count: 508

1. La blanche biche [sung text checked 1 time]

Celles qui vont au bois, 
C'est la mère et la fille.

La mère va chantant
Et la fille soupire: 

"Qu'avez-vous à soupirer
Ma fille Marguerite? "

"J'ai bien grande ire en moi
Et n'ose vous le dire: 

Je suis fille le jour
Et la nuit blanche biche.

La chasse est après moi,
Les barons et les princes,

Et mon frère Renaud
Qui est encore bien pire.

Allez, ma mère, allez
Bien promptement lui dire

Qu'il arrête ses chiens
Jusqu'à demain ressie. "

"Où sont tes chiens, Renaud, 
Et ta chasse gentille? "

"Ils sont dedans le bois
A courre blanche biche "

"Arrête les Renaud,
Arrête, je t'en prie! "

Trois fois les a cornés
O son cornet de cuivre

A la troisième fois,
La blanche biche est prise:

"Mandons le dépouilleur,
Qu'il dépouille la biche. "

Celui qui dépouille
Dit: " Je ne sais qui dire:

Elle a les cheveux blonds
Et le sein d'une fille. "

A tiré son couteau, 
En quartiers il l'a mise.

En ont fait un dîner
Au baron et aux princes:

"Nous voici tous illec,
Faut ma soeur Marguerite. "

"Vous n'avez qu'à manger, 
Suis la première assise:

Ma tête est dans le plat
Et mon coeur aux chevilles,

Mon sang est répandu 
Par toute la cuisine,

Et sur vos noirs charbons, 
Mes pauvres os y grillent. "

Authorship

Researcher for this text: Auditorium du Louvre

2. Mon mari est bien malade [sung text checked 1 time]

Mon mari est bien malade, 
En grand danger de mourir.
Je vais chercher le médecin 
Pour venir autour de lui.

Je n'étais pas à moitié chemin
Que les cloches sonnaient pour lui.
Je m'asseois sur une pierre:
Au lieu de pleurer je ris!

Je retourne à la maison,
Je le trouve enseveli;
Je me suis mise à pleurer.
Mais ce n'était pas pour lui!

C'était pour mes deux aunes de toile,
Qu'étaient autour de lui:
Avec mon ciseau d'argent
Point à point je le décousis;

Je le tirai par l'oreille,
Sur la rue je le traînis;
Quand il fut au cimetière,
Au lieu de pleurer je ris.

Je m'en vais au cabaret,
Un bon quart d'eau de vie j'ai pris,
Un bon quart d'eau de vie j'ai pris, 
Pour dire adieu à mon mari.

Authorship

Researcher for this text: Auditorium du Louvre

3. La Pernette [sung text checked 1 time]

La Pernette se lève 
Trois heures avant le jour.

Elle prend sa quenouillette
Avec son petit tour.

A chaque tour qu'elle vire
Pousse un soupir d'amour.

Sa mère lui demande: 
"Pernette, qu'avez-vous?

Avez-vous mal à la tête
Ou bien mal d'amour? "

"N'ai pas mal de tête 
Mais bien le mal d'amour. "

"Ne pleurez pas Pernette,
Nous vous marierons,

Avec le fils d'un prince
Ou celui d'un baron. "

"Je ne veux pas de prince
Ni du fils d'un baron:

Je veux mon ami Pierre 
Qui est dans la prison. "

"Tu n'auras pas ton Pierre
Nous le pendoulerons. "

"Si vous pendoulez Pierre
Pendoulez-moi aussi. 

Au chemin de Saint-Jacques,
Enterrez-nous tous deux.

Couvrez Pierre de roses
Et moi de mille-fleurs.

Les pélerins qui passent 
Se mettront à genoux,

Diront: Que Dieu est l'âme
Des pauvres amoureux;

L'un pour l'amour de l'autre,
Ils sont morts tous les deux. "

Authorship

Researcher for this text: Auditorium du Louvre