Deux mélodies pour chant et petit orchestre

Song Cycle by Alphonse-Eugène-Marie Catherine (1868 - 1927)

Word count: 0

1. Spleen [sung text not yet checked]

Les roses étaient toutes rouges
Et les lierres étaient tout noirs.

Chère, pour peu que tu te bouges
Renaissent tous mes désespoirs.

Le ciel était [trop bleu, trop tendre,]1
La mer trop [verte et l'air trop doux.]2

Je crains toujours, -- ce qu'est d'attendre
Quelque fuite atroce de vous.

Du houx à la feuille vernie
Et du luisant buis je suis las,

Et de la campagne infinie
Et de tout, fors de vous, hélas !

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Corinne Orde) , "Spleen", copyright © 2008, (re)printed on this website with kind permission
  • GER German (Deutsch) (Bertram Kottmann) , copyright © 2015, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)
1 Phaneuf (Dela): "si bleu, si tendre"
2 Phaneuf (Dela): "verte, l'air si doux!"

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

2. Impression fausse [sung text not yet checked]

Dame souris trotte,
Noire dans le gris du soir,
Dame souris trotte,
Grise dans le noir.

On sonne la cloche,
Dormez, les bons prisonniers!
On sonne la cloche :
Faut que vous dormiez.

Pas de mauvais rêve,
Ne pensez qu'à vos amours.
Pas de mauvais rêve :
Les belles toujours!

Le grand clair de lune!
On ronfle ferme à côté.
Le grand clair de lune
En réalité!

Un nuage passe,
Il fait noir comme en un four,
Un nuage passe.
Tiens, le petit jour!

Dame souris trotte,
Rose dans les rayons bleus,
Dame souris trotte:
Debout, paresseux!

Authorship

See other settings of this text.

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]