De moins que riens l’on peut à peu venir

Set by Hubert Naich (c1513 - c1546), "De moins que riens l’on peut à peu venir"  [sung text checked 1 time]

Note: this setting is made up of several separate texts.


De moins que riens l’on peut à peu venir
Et puis ce peu n’a se [si] peu de puissance
[Que bien]1 ne fasse à assez parvenir
Celuy qui veut avoir la suffisance
Mais si au trop (de malheur) il s’avance
Ne recevant d’assez contentement
[Danger est]2 par la folle inconstance
De retourner à son commencement
      De moins que riens.

Authorship:

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (David Wyatt) , copyright © 2017, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)
1 Naich: "Qu’assez"
2 Naich: "En dangeresse"

Researcher for this text: David Wyatt


De plus qu’assez l’on peut à trop venir
Et puis ce trop a si grande puissance
Que bien tost fait un rien parvenir
Celluy qui n’a d’assez la suffisance
Mais si de peu (de bonheur) se contente
En detestant de trop l’avancement
Asseuré est par constance prudente
De retourner à son commencement
       De plus qu’assez.

Authorship:

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (David Wyatt) , copyright © 2017, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: David Wyatt